Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : fermeture du lycée agricole de Dannemarie-sur-Crête après un dépistage massif

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Besançon
Dannemarie-sur-Crête

Le dépistage a permis d'identifier 57 cas positifs au coronavirus et 114 cas-contacts à risque,au lycée agricole de Dannemarie-sur-Crête. Six classes à l'isolement et les douze autres placées en enseignement à distance..

Dépistage massif Covid-19 dans les locaux du Lycée Agricole de Dannemarie-sur-Crête (Doubs) le 18 janvier 2021
Dépistage massif Covid-19 dans les locaux du Lycée Agricole de Dannemarie-sur-Crête (Doubs) le 18 janvier 2021 - © Lycée Granvelle - Dannemarie-sur-Crête

Les résultats du dépistage organisé au lycée agricole de Dannemarie-sur-Crête (Doubs) sont publiés : 57 cas positifs au coronavirus et 114 cas contacts à risque ont été identifiés parmi les 251 personnes testées. Face à ces chiffres,l'établissement a fermé ses portes ce mercredi. Ce lycée compte plus 600 personnes en temps normal, personnel compris, parmi lesquelles 500 élèves dont 85% sont internes. En lien avec l'ARS Bourgogne Franche-Comté et la Préfecture du Doubs, la Proviseure du lycée, Fabienne Martin, avait ainsi décidé d'organiser un dépistage "massif" directement dans l'établissement (deux salles d'études aménagées) ce lundi 18 et ce mardi 19 janvier. 

Pas de contamination en milieu scolaire

Selon les autorités, il n'y a pas eu de contamination dans le cadre scolaire, grâce à la stratégie du "tracer - isoler". "Trois membres du personnels sont concernés, soit 0,02% de l'effectif total du site", d'après un communiqué. D'après les données récoltées par l'opération de contact-tracing depuis plus d'une semaine, l'hypothèse la plus probable est celle d'une contamination hors temps scolaire : "les contaminations familiales de fin d'année ont pu, au dire des élèves concernés, trouver un prolongement au cours de temps festifs lors des deux premiers weekend de janvier."

Conséquence, indique la Proviseure : "poursuivre et étendre la mesure d’isolement pour au moins sept jours. Cette mesure d’isolement sanitaire concerne _six classes_. En complément et afin de faciliter l’organisation de la continuité pédagogique, les autres classes (12) sont placées en enseignement à distance pour cette même durée".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess