Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : Jean-Michel Blanquer explique pourquoi les établissements scolaires restent ouverts en Moselle

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

A l'occasion d'une visite, ce lundi 15 février, dans un lycée de Loire Atlantique, le ministre de l'Education Nationale, est revenu sur la situation particulière des établissements scolaires de Moselle. Si Jean-Michel Blanquer a refusé la fermeture, ce n'est pas " par aveuglement " !

Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Education Nationale
Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Education Nationale © Maxppp - Franck Dubray

Ce lundi 15 février, les écoles, collèges et lycées de Moselle sont restés ouverts, malgré une situation sanitaire inquiétante, en raison de la propagation des variants du coronavirus. Alors que les élus locaux et les parents d'élèves s'inquiètent, le ministre de l'Education Nationale se veut rassurant

De passage ce matin dans un lycée de Loire Atlantique, Jean-Michel Blanquer a expliqué son choix de ne pas  fermer préventivement l'intégralité des établissements scolaires du département. Pour lui, la politique du cas par cas est actuellement préférable

Notre volonté est d'avoir une vision ciblée. Bien sûr nous fermons des classes en Moselle, mais de façon ciblée ! Ce serait absurde de priver tout le monde d'école, alors que seulement 2 ou 3 endroits sont touchés par la contamination. 

Jean-Michel Blanquer, sur les raisons de la non fermeture des écoles en Moselle

Jean-Michel Blanquer considère aussi que les écoles ne sont pas des lieux à risque, car les gestes barrière y sont respectés. 

Nous savons que pour des raisons éducatives, sociales, psychologiques, nous avons tout intérêt à ce que les écoles restent ouvertes. Ce n'est pas de l'aveuglement par rapport aux enjeux sanitaires, c'est une gestion sur mesure des enjeux.  

Le ministre de l'Education Nationale, explique pourquoi les écoles de Moselle sont restées ouvertes cette semaine

Choix de la station

À venir dansDanssecondess