Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : la fac d'Avignon supprime un siège sur deux dans les amphis et salles d'enseignement

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Vaucluse

Avignon Université renforce à partir du lundi 19 octobre ses mesures de lutte contre la Covid-19. Elle réduit de moitié les places dans les amphithéâtres et les salles de cours. Cette mesure existe déjà depuis la rentrée dans les bibliothèques et les restaurants universitaires.

L'entrée historique de l'Université d'Avignon (Vaucluse), le 3 octobre 2020.
L'entrée historique de l'Université d'Avignon (Vaucluse), le 3 octobre 2020. © Radio France - Marie-Audrey Lavaud

Si le Vaucluse n'a pas encore atteint le seuil d'alerte renforcée, la situation de l'épidémie s'aggrave dans le département. Le préfet demande à la faculté d'Avignon de renforcer les mesures sanitaires. Les places assises seront réduites de moitié dès lundi prochain, le 19 octobre, dans les amphithéâtres et les salles d'enseignement. Cette mesure est déjà appliquée depuis la rentrée dans les bibliothèques et les restaurants universitaires. 

La faculté explique que cela ne veut pas dire qu'il y aura une diminution systématique de moitié de l’effectif étudiant mais une adaptation des jauges des salles permettant la distanciation sociale. Par exemple, une promotion à faible effectif dans une grande salle continuera ses cours dans les mêmes conditions. "Cette nouvelle mesure est à caractère préventif. Aucun cluster n’a été identifié au sein de l’établissement depuis la rentrée universitaire : 21 personnes ont été signalées positives, étudiants et personnels confondus. La cellule de crise, toujours disponible 24h/24, 7j/7, poursuit la gestion de la procédure de signalement de cas contact avéré ou de cas positif" explique le président de l’université, Philippe Ellerkamp. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess