Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : la plateforme pédagogique pour assurer la continuité des cours plante

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Alors que les écoles du pays sont fermées depuis ce lundi, pour faire face à la menace du coronavirus, les solutions numériques pour assurer la poursuite de l'enseignement rencontrent quelques problèmes.

Les écoles resteront fermées jusqu'à nouvel ordre
Les écoles resteront fermées jusqu'à nouvel ordre © AFP - LAURENT FERRIERE / HANS LUCAS

Tous les établissements scolaires du pays sont restés fermés ce lundi matin. Une décision prise par le gouvernement et valable jusqu'à nouvel ordre, pour tenter de limiter la propagation du coronavirus. Pour assurer la continuité de l'enseignement, les professeurs peuvent utiliser l'Environnement Numérique de Travail (ENT), mais l'outil rencontre des bugs. 

Une trop forte affluence sur la plateforme

Dans la capitale, l'ENT se nomme, "Paris classe numérique". Cette plateforme doit notamment favoriser les échanges entre élèves et professeurs. "Je l'utilise assez peu au quotidien", explique Laura, professeur de français dans le 11e arrondissement. "Mais là, on nous a demandé de l'utiliser massivement pour assurer la continuité pédagogique."

Le souci, c'est que le site rencontre de grosses difficultés. "On n'a pas eu de formation pour prendre en main l'outil et ce matin, j'ai passé un peu de temps à essayer de comprendre comment ça fonctionnait, j'ai passé beaucoup de temps dessus pour rendre lisible mes cours et vers 9h30, il a complètement planté. Le principal de mon collège nous a expliqué qu'il y avait trop d'affluence et une capacité de stockage trop faible."

À la mi-journée, le problème n'était toujours pas résolu. Un mail envoyé aux enseignants les informe que le bug concerne tous le pays.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess