Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : la tenue des deux dernières épreuves du baccalauréat 2021 incertaine

-
Par , France Bleu

Alors que la scolarité des élèves de terminale est très perturbée cette année, seules les épreuves de philo et le grand oral, symbole de la réforme du bac, sont maintenues. De plus en plus de voix demandent l'annulation du grand oral. Le ministère le maintient, mais il sera peut-être modifié.

Dans un lycée de Rennes, en septembre.
Dans un lycée de Rennes, en septembre. © AFP - Damien Meyer

Des cours en demi-jauge ou en distanciel, des vacances modifiées, des outils pour suivre l'école à distance qui ne fonctionnent pas... Pour tous les lycéens, l'année scolaire est très perturbée par l'épidémie de coronavirus. Elle est particulièrement difficile pour les élèves de terminale, qui doivent passer deux épreuves finales du bac en juin, et ne savent toujours pas à quoi vont ressembler les épreuves de philosophie, et surtout celle, inédite, du grand oral.

La philo et le grand oral, seules épreuves maintenues mi-juin pour les terminale

En janvier, le ministre de l'Education a dû annuler les premières épreuves de spécialité prévues en mars : elles seront évaluées en contrôle continu, basées sur la moyenne des notes des trois premiers trimestres des élèves de terminale. Restent donc seulement les épreuves de philosophie et la nouvelle épreuve du grand oral, symbole de la réforme de Jean-Michel Blanquer. Les épreuves de français pour les élèves de première sont également maintenues à ce stade.

Le calendrier du bac 2021, après l'annulation des épreuves de spécialité.
Le calendrier du bac 2021, après l'annulation des épreuves de spécialité. © Visactu - Visactu

Le grand oral, impossible à maintenir ? 

Pour la première fois, les élèves de terminale doivent donc passer le "grand oral", épreuve symbole de la réforme du baccalauréat de Jean-Michel Blanquer. Pendant cet examen de 20 minutes, l'élève doit réaliser un exposé et répondre au jury sur une question étudiée dans l'année. Il doit aussi échanger sur son projet d'orientation avec les membres du jury. Une épreuve forcément en présentiel donc, dont la préparation a en plus été perturbée ces derniers mois. 

Le SNES-FSU demande la suppression de l'épreuve

Frédérique Rolet, secrétaire générale du syndicat d'enseignant SNES-FSU, demandait samedi au ministère d'annoncer rapidement la suppression de l'épreuve : "Ce serait souhaitable que le ministère annonce tout de suite cette suppression", a-t-elle estimé sur franceinfo. "Tout cela approche à grands pas. Il y a une quasi-unanimité sur des demandes très urgentes : c'est l'annonce de la suppression du grand oral, qui est une épreuve nouvelle, qui a déjà été assez mal cadrée et qui, en plus, n'a pas pu être préparée de façon correcte en lycée pour les élèves de terminale", a-t-elle précisé.

Une pétition signée par plus de 24.500 lycéens

Des lycéens se mobilisent également pour tenter de faire annuler ce grand oral. Lancée sur internet, la pétition réclamant l'annulation de l'épreuve a recueilli plus de 24.500 signatures. Les élèves dénoncent, là aussi, le manque de préparation de l'épreuve, mais aussi les conditions dans lesquelles elle serait passée, notamment le port du masque. 

Un coefficient diminué de moitié ou un oral simplifié  ? 

Selon Le Parisien, le coefficient du grand oral dans la note finale des bacheliers pourrait donc être réduit de moitié : il pourrait peser seulement 5 % de la note finale dans la filière générale, contre 10 % prévus dans la réforme. Une manière, selon les acteurs interrogés par le journal, de maintenir cette épreuve totem de la réforme tout en soulageant le stress des élèves. La partie "orientation" du grand oral, pendant laquelle le candidat doit discuter de son projet d'avenir avec le jury, pourrait également être annulée.

Questions sur la philo et le français 

Frédérique Rolet, du SNES-FSU, posait également samedi matin la question des épreuves de philo et de français (pour les première) : "Il faut prévoir un certain nombre de scénarios avec la possibilité, si les conditions sanitaires le permettent, de garder des épreuves anonymes : l'épreuve anticipée de français, la philosophie aussi pour éviter aux élèves de faire des impasses sur des questions qu'ils auraient moins ou peu traitées", a-t-elle dit sur franceinfo.

Le ministère maintient les épreuves... pour le moment 

Mi-mars, Jean-Michel Blanquer affirmait avoir l'espoir que la situation sanitaire s'améliore en juin et permette la tenue "dans des conditions normales" du bac de Français (pour les élèves de première, ndlr), des épreuves de philosophie et du grand oral, dans un entretien au Parisien. Une volonté réaffirmée le 4 avril dernier sur franceinfo. "L'épreuve écrite de philosophie a vocation à être passée de même que l'épreuve de grand oral", avait-il affirmé.

Un bac 100% en contrôle continu n'est pas l'idée que nous nous faisons du mois de juin aujourd'hui - Jean-Michel Blanquer, le 4 avril

Un bac 100% en contrôle continu "n'est pas l'idée que nous nous faisons du mois de juin aujourd'hui", avait-il également déclaré. Ce samedi, le ministère affirmait à nouveau au Parisien qu'à ce stade, les épreuves prévues en juin étaient maintenues.

Des modifications possibles jusqu'à deux semaines avant les examens

Le ministère pourrait décider, en concertation avec les syndicats, d'un mode opératoire d'ici à la rentrée des vacances de Pâques, début mai. Mais le gouvernement peut adapter les modalités du baccalauréat 2021 et d'autres examens jusqu'à deux semaines avant le début des épreuves.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess