Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Confinement - Coronavirus : l'école à la maison

Coronavirus : le collège d'Aussonne est fermé mais les cours se poursuivent "comme lors du 1er confinement"

-
Par , France Bleu Occitanie

Fermé depuis lundi en raison d'un trop grand nombre de cas de coronavirus détectés parmi les élèves, le collège d'Aussonne (Haute-Garonne) réenclenche les cours à distance comme l'an dernier lors du 1er confinement.

Le collège Germaine-Tillion à Aussonne (Haute-Garonne).
Le collège Germaine-Tillion à Aussonne (Haute-Garonne). © Radio France - Hugo Charpentier

Le virus gagne du terrain dans notre région, et notamment dans les écoles. Dernier exemple en date, au nord-ouest de Toulouse, avec le collège Germaine-Tillion d'Aussonne qui a fermé ses portes lundi soir pour une semaine. Une vingtaine de cas de Covid-19 ont été détectés ce qui a conduit l'agence régionale de santé à fermer l'établissement jusqu'au lundi de Pâques. 

On se préparait à toute éventualité ce qui nous a permis de déclencher les choses très vite

Cependant, les cours se poursuivent à distance pour les 750 collégiens "comme lors du premier confinement" indique la principale adjointe. Selon Lucie Fabre "le protocole de continuité pédagogique développé l'an dernier pendant le confinement est remis en place". Cela s'effectue via "une plateforme mise en place par le conseil départemental de Haute-Garonne qui permet à l'ensemble des professeurs de mettre à disposition les cours et les exercices. On se préparait à toute éventualité ce qui nous a permis de déclencher les choses très vite" poursuit l'adjointe au chef d'établissement.

Par ailleurs, les élèves ou encadrants désignés formellement comme contact à risque d’un cas positif doivent se faire tester, et s'isoler pendant sept jours à partir du dernier contact avec le cas positif. Le Rectorat et  l'Agence régionale de santé demande aussi à tous ceux qui n’ont pas été  identifiés comme cas contacts à risque de s’isoler eux aussi sept jours durant, et de faire un test dimanche ou lundi. 

Sur son site internet, la direction du collège précise que pour  pouvoir revenir en cours le mardi 6 avril, il faudra que les personnels  et les élèves présentent un test négatif, datant de dimanche ou lundi.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess