Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : le collège de Bonnat sur le qui-vive en cas de réquisition

-
Par , France Bleu Creuse

Les établissements scolaires de Creuse sont en théorie tous fermés depuis ce lundi 16 mars, suite à l'épidémie de Covid-19, mais ils doivent néanmoins se tenir prêts à accueillir les enfants de ceux qui travaillent notamment dans le secteur hospitalier. Comment s'organise-t-on au collège de Bonnat ?

Certains élèves peuvent encore être accueillis dans les établissements
Certains élèves peuvent encore être accueillis dans les établissements © Radio France - Victor Vasseur

Des établissement scolaires vides, qui se préparent à accueillir dans l'urgence des élèves : c'est la situation un peu ubuesque de certains écoles, collèges, ou encore lycées en Creuse. Face à l'épidémie du Covid-19, ils sont tous en théorie fermés depuis ce lundi 16 mars. Mais ils peuvent à tout moment être réquisitionnés, pour accueillir les enfants de parents qui travaillent à des postes cruciaux, dans le secteur médical notamment (médecins, infirmières etc.) À Bonnat, le collège s'est préparé à cette éventualité, avec une équipe de près de 5 personnes sur le qui-vive, pour répondre dans l'urgence aux besoins des parents.

Une priorité : l'hygiène 

Ce lundi 16 mars, une dizaine de personnes se trouvaient dans les locaux du collège de Bonnat, pour les derniers préparatifs. Tout à été nettoyé, du sol au plafond, pour pouvoir accueillir d'éventuels élèves en cas d'urgence. "On s'est inspiré des mesures prises lors du premier tour des élections municipales (...) Toutes les portes ont été bloquées pour que personne ne touche les portes, nous aérons les bureaux toutes les heures, et nous avons chacun notre petite lavette, avec notre désinfectant" détaille Isabelle Mazeirat, principale du collège.

Pour le moment, le collège n'a pas été réquisitionné pour accueillir les enfants de personnes travaillant dans le secteur médical, considérées comme "prioritaires" en raison de leur métier et de leur rôle dans la lutte contre le Covid-19. À Bonnat, la procédure est simple : le parent qui a besoin de faire garder son enfant en urgence contacte l'établissement, dans des délais qui peuvent être très courts (du soir au lendemain par exemple), et une équipe de 5 personnes se tient prête à accueillir les jeunes élèves. Parmi elles une personne chargée de les encadrer, deux personnels d'entretien, le chef de cantine (chargé de préparer le repas du midi) et un membre de la direction de l'établissement.

Les cours à distance

Le collège de Bonnat se prépare également à la mise en place de cours à distance, proposés au 150 élèves qu'accueille habituellement l'établissement. Une formation était proposée aux enseignants ce lundi après-midi. Les derniers détails techniques et informatiques sont en train d'être réglés pour que tous puissent avoir accès à un suivi de la part du personnel éducatif.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess