Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Coronavirus : le maire de Colmar refuse de rouvrir les écoles tant qu'il n'y a pas assez de masques

Par

Dans une lettre adressée au préfet du Haut-Rhin ce lundi, le maire de Colmar Gilbert Meyer s'inquiète des délais de livraison des masques d'ici le 11 mai, et explique qu'il ne rouvrira pas les écoles sans un masque pour chaque élève et enseignant.

Gilbert Meyer à Colmar, le 7 avril 2020 Gilbert Meyer à Colmar, le 7 avril 2020
Gilbert Meyer à Colmar, le 7 avril 2020 © Maxppp - Thierry GACHON

"Je vous informe qu'en l'état actuel de la situation (...), je n'autoriserai pas la réouverture des écoles colmariennes avant d'avoir la certitude (...) que toutes les mesures de sécurité sanitaire auront été prises. Ainsi, chaque enseignant et chaque élève doivent être dotés d'un masque." Voilà ce qu'écrit le maire de Colmar Gilbert Meyer lundi 27 avril, dans une lettre adressée au préfet du Haut-Rhin. Il s'inquiète des "risques de contagion supplémentaire", dans un département déjà meurtri par l'épidémie de coronavirus .

Publicité
Logo France Bleu

Gilbert Meyer veut un masque pour chaque élève et enseignant

Concernant les 770.000 masques commandés par le département du Haut-Rhin pour la population, et les 120.000 masques commandés par Colmar Agglomération, une réunion s'est tenue vendredi avec la présidente du département et le président de l'Association des maires du Haut-Rhin. Selon Gilbert Meyer, les masques pourraient être livrés quelques jours plus tard que prévu, seulement à partir du 11 mai, date à partir de laquelle les écoles seront autorisées par le gouvernement à rouvrir

Je soutiens que la fourniture de ce masque est indispensable à la reprise des cours - Gilbert Meyer, maire de Colmar.

En Alsace, l'ouverture des écoles le 11 mai semble quoi qu'il en soit peu probable, comme nous l'expliquait mercredi le député du Bas-Rhin Bruno Studer . Pour les Colmariens qui ont prévu d'envoyer leurs enfants à l'école, Gilbert Meyer précise que les locaux seront ouverts "sous conditions que ces parents fasse part préalablement de cette intention."

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu