Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : le principal syndicat d'enseignants de la Vienne demande le report de la rentrée d'une semaine

-
Par , France Bleu Poitou

Estimant que le protocole sanitaire adopté par l'Education nationale en juillet est "déconnecté de la réalité", le SNUipp-FSU 86 réclame le report de la rentrée scolaire d'une semaine.

Illustration
Illustration © Maxppp - Alexandre MARCHI, /NCY

Devant les signes "inquiétants" d'une reprise de l'épidémie de Covid-19, et alors que le masque sera rendu obligatoire dans les entreprises le 1er septembre, le principal syndicat d'enseignants du premier degré demande le report de la rentrée scolaire (prévue le mardi 1er septembre) d'une semaine, estimant que le protocole sanitaire adopté par l'Education nationale en juillet est "en totale opposition" avec les annonces faites mardi par la ministre du Travail. 

"Nous on est assez inquiet"

"Le protocole sanitaire présenté en juillet en catimini sur le site internet de l'Education nationale est un protocole déconnecté de la réalité, qui n'impose plus de distanciation physique si cela ne permet pas d'accueillir tous les élèves, et dans lequel le port du masque n'est plus obligatoire si on est à plus d'un mètre d'un élève en élémentaire, et même, n'est pas encouragé pour les classes de maternelles", s'insurge Gilles Tabourdeau, professeur des écoles et secrétaire départemental du SNUipp-FSU dans la Vienne

De nouvelles annonces de Jean-Michel Blanquer mercredi 26 août

Ce protocole sanitaire prévu pour la rentrée de septembre 2020 ne convainc pas le SNUipp-FSU, surtout au lendemain des annonces d'Elisabeth Borne rendant obligatoire le port du masque en entreprises. "La ministre du Travail qui dit que maintenant il va falloir porter le masque partout dans les entreprises et en particulier dans les open-space, on voit bien que c'est en total décalage avec ce qui est fait dans l'Education nationale", ajoute Gilles Tabourdeau. 

"Il est urgent de donner du temps"

Tous les regards se tournent désormais vers Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Education nationale qui a prévu de faire une conférence de presse mercredi 26 août. De nouvelles mesures pourraient être annoncées dans le but de renforcer le protocole sanitaire au vu de la situation épidémique. 

"Pour nous cela va être beaucoup trop tardif"

"Il est nécessaire d'envisager un report d'une semaine de la rentrée des classes pour permettre aux équipes enseignantes, éducatives, périscolaires, de travailler de concert avec les collectivités territoriales que sont les municipalités afin de préparer au mieux le retour des élèves dans les classes", conclut le secrétaire départemental du SNUipp-FSU dans la Vienne. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess