Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus - Le recteur des académies du Grand-Est assure que "tout le monde est sur le pont"

Alors que la fermeture des établissements scolaires entre dans sa troisième semaine, Jean-Marc Huart fait le point sur la continuité de l'enseignement et le calendrier des examens de fin d'année.

Faire l'école à la maison, devant un écran, avec les outils du réseau Canopé
Faire l'école à la maison, devant un écran, avec les outils du réseau Canopé © Radio France - Vincent Hulin

Les académies de Nancy-Metz, Reims et Strasbourg entrent ce lundi dans leur troisième semaine de confinement total, et même quatrième pour les établissements du département du Haut-Rhin. L'enseignement se poursuit tant bien que mal, à travers les différents outils numériques mis à disposition des enseignants et des élèves. 

Pourtant, certaines organisations syndicales de professeurs et fédérations de parents d'élèves s'inquiètent des inégalités engendrées par cette situation inédite qui pourrait accentuer les difficultés de élèves les plus fragiles. 

Une minorité d'élèves qui ne répondent pas

Jean-Marc Huart, recteur de l'académie Nancy-Metz et de la région académique Grand-Est insiste ce lundi sur France Bleu sur la mobilisation du personnel académique, "tout le monde est sur le pont" pour maintenir le lien et "qu'il n'y ait pas décrochage". Si des élèves ne répondent pas aux sollicitations des enseignants, il s'agit pour Jean-Marc Huart "d'une minorité" et précise avoir demandé "une attention toute particulière avec les élèves les plus en difficultés."

Réponse cette semaine sur les modalités du bac

Concernant les examens de fin d'années et le calendrier scolaire, le recteur s'en remet au ministre de l'Education Nationale Jean-Michel Blanquer. Celui a affirmé ce lundi qu'il indiquerait "à la fin de la semaine" la formule retenue pour le baccalauréat. _"Oui, il y aura un baccalauréat".Reste à savoir sous quelle forme. Le ministre est entré en discussion avec les syndicats d'enseignants, chefs d'établissements et fédérations de parents d'élèves. Quant aux vacances scolaires, elles ne sont pas remises en question, pour le moment. Mais il pourrait y avoir un suivi particulier pour certains élèves, comme "des stages, des séances de rattrapages"_ explique Jean-Marc Huart. 

Suivez l'évolution de la situation en direct en :

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu