Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : le retour à l'école se prépare dans les Hautes-Pyrénées

-
Par , France Bleu Béarn

Les inquiétudes sont nombreuses au sujet du retour à l'école progressif à partir du 11 mai, comme annoncé par le président de la République. Mais dans les Hautes-Pyrénées, l'inspection d'académie veut rassurer sur les effectifs déjà "inférieurs à la moyenne".

L'inspection d'académie des Hautes-Pyrénées réfléchit aux conditions du retour à l'école à partir du 11 mai.
L'inspection d'académie des Hautes-Pyrénées réfléchit aux conditions du retour à l'école à partir du 11 mai. © Maxppp - LAURENT DARD

Lundi soir, Emmanuel Macron a annoncé le retour à l'école progressif à partir du 11 mai, après huit semaines de confinement en France. Les réouvertures d'établissements scolaires font grand bruit ; elles inquiètent enseignants, parents d'élèves et médecins. Il est notamment question de la promiscuité des jeunes dans les salles de classe, ce qui ne sera pas un problème dans les Hautes-Pyrénées, selon l'inspection d'académie.

Pas plus de 30 élèves par classe dans les écoles maternelles et élémentaires

L'inspecteur d'académie, Thierry Aumage, rappelle que dans les écoles des Hautes-Pyrénées, "la moyenne des effectifs est très inférieure à 20 élèves par classe", décrivant des salles de classe qui font, parfois, "40 ou 50 m²".

"Chez nous, la moyenne des effectifs est très inférieure." - Thierry Aumage, l'inspecteur d'académie dans les Hautes-Pyrénées

Des dispositions adaptées dans les lycées

Thierry Aumage affirme que les seules classes qui comptent plus de 30 élèves se trouvent dans les lycées. "Il nous faudra donc réfléchir à une disposition adaptée, tout en admettant que les jeunes de cet âge sont davantage capables de respecter les gestes barrières." 

Il n'y aura pas un retour en classe immédiat pour les 30.000 élèves du département dès le 11 mai.                  
Thierry Aumage, inspecteur d'académie

L'inspecteur réfléchit également au port du masque pour les personnels des établissements scolaires. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess