Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : les étudiants lorrains vont-ils pouvoir partir en échange Erasmus ?

-
Par , France Bleu Sud Lorraine, France Bleu Lorraine Nord

Certains échanges universitaires à l'étranger ont déjà été annulés à cause de la situation sanitaire. Ceux qui se préparent à partir savent que leur séjour peut être suspendu au dernier moment. Une source d'inquiétude pour les étudiants lorrains.

UFR Arts/ Lettres et langues de l'Université de Lorraine sur le campus du Saulcy à Metz
UFR Arts/ Lettres et langues de l'Université de Lorraine sur le campus du Saulcy à Metz © Radio France - Clément Lhuillier

Leur départ à l'étranger peut être annulé d'une minute à l'autre. Dans le contexte sanitaire actuel, les étudiants lorrains se préparent à toutes les éventualités. "Je n'ai toujours pas réservé mon billet d'avion !, s'inquiète Amaurine, étudiante en licence d'espagnol à l'Université de Lorraine. .J'ai même réservé un appartement que je peux annuler au dernier moment. Je suis perdue, je ne sais pas comment ça va se passer."

Des échanges déjà annulés

L'Université de Lorraine le concède : la situation est complexe. Certains échanges ont déjà été annulés. D'autres se préparent mais peuvent être suspendus au dernier moment. Les décisions sont prises au cas par cas.

Certaines universités partenaires à l'étranger ont prévenu les étudiants : au moins une partie des cours sera donnée en visio-conférence. Et si tous les cours étaient donnés à distance, depuis la France ? Une éventualité que redoute Edouard, étudiant en droit à Nancy : "ça serait vraiment la catastrophe, ce serait inenvisageable pour moi. L'intérêt d'un Erasmus c'est d'aller au contact de la population étrangère, de parler la langue. Dans ce cas là, autant annuler !"

C'est dans un mois, ma vie est en suspens, tout est mis entre parenthèse

Une situation inadmissible pour l'UNEF, le syndicat étudiant. Les cours à distance risquent de continuer à creuser les inégalités. "Tous les étudiants n'ont pas forcément une bonne connexion internet, du matériel informatique, explique Florent Arnold, secrétaire général de l'UNEF Lorraine. Donc nous souhaitons que les universités décalent les séjours à l'étranger, d'un semestre ou d'une année, pour arranger un maximum d'étudiants."

A cause du confinement, les démarches administratives ont aussi pris du retard. Edouard craint par exemple de ne pas obtenir sa bourse Erasmus à temps. "Je suis déçu, je ne vais pas passer une année comme j'espérais, soupire l'étudiant en droit. Je suis perdu parce que je ne sais pas encore si je vais partir. C'est dans un mois, ma vie est en suspens, tout est mis entre parenthèse, j'espère que ça va vite se débloquer."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess