Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : Plusieurs hypothèses pour la tenue du Bac en Normandie

La rectrice de l'Académie de Normandie était notre invitée ce lundi matin. Christine Gavini-Chevet a tiré un bilan très positif de l'enseignement à distance en cette période de confinement lié au Coronavirus et assure que le bac aura bien lieu. reste à déterminer sous quelle forme.

Christine Gavini-Chevet, rectrice de l'Académie de Normandie
Christine Gavini-Chevet, rectrice de l'Académie de Normandie -

La rectrice de l'Académie de Normandie tire un bilan très positif de l'enseignement à distance dans notre région.

"On le doit à l'engagement extrêmement fort des enseignants. ils font un travail très important. Les professeurs étaient plus ou moins familiers des outils numériques et ils s'y sont mis extrêmement rapidement. 

Les familles également nous font des retours très positifs. Alors on a eu au début des petites difficultés car il y avait énormément de connexions. Les systèmes ne suivaient pas mais depuis la semaine dernière c'est à peu près réglé.

Les professeurs étaient plus ou moins familiers des outils numériques et ils s'y sont mis extrêmement rapidement

Nous avons quatre environnement numériques de travail en Normandie qui reçoivent à peu près 12.000 à 16.000 connexions par jour et ça fonctionne à peu près normalement."

Les parents d'élèves se sont transformés depuis quatorze jour en enseignant. Etre professeur est un métier. La rectrice de l'Académie de Caen a distillé quelques conseils sur notre antenne.

Il ne faut pas faire travailler les enfants tout au long de la journée, surtout les petits

"Le meilleur conseil qu'on puisse donner c'est d'établir un emploi du temps. C'est à dire de prévoir des horaires et d'établir une régularité avec des rituels. Il ne faut pas faire travailler les enfants tout au long de la journée, surtout les petits.

On estime au début du collège par exemple que deux à trois heures de travail par jour à la maison est suffisant du moment où c'est bien organisé et que l'on suit les conseils des professeurs."

Christine Gavini-Chevet a également rassuré les futurs bachelier. Le Baccalauréat aura bien lieu cette année malgré les difficultés et les incertitudes liées au confinement dûe à la Pandémie du Coronavirus.

"Les élèves vont avoir leur baccalauréat mais il y a plusieurs hypothèses sur la façon dont il va se passer.

Il ne pourra pas se passer tout à fait normalement ni aux bonnes dates. Des épreuves orales qui devaient se passer en avril ont été reportées mais il se tiendra.

Les élèves vont avoir leur baccalauréat mais il y a plusieurs hypothèses sur la façon dont il va se passer

Cela peut être un bac avec une part très importante de contrôles continus ou bien un bac avec des épreuves allégées.

En tout cas, les sujets ne seront pas ceux qui étaient prévus - on avait déjà validé des sujets, cela se fait très en amont - parce que les élèves n'auront pas traité tout le programme. 

Tout cela va être adapté probablement en juin-juillet pour que nos élèves quelque soit la manière dont ils ont pu travailler pendant le confinement puisse passer leur bac."

Les lycéens confrontés aux mouvements de grève et au confinement lié au Coronavirus ne doivent pas non plus s'inquiéter, eux qui sont confrontés à une réforme de l'enseignement général.

"Ils n'ont pas à s'inquiéter, d'ailleurs leurs copies seront consultables en ligne dès cette semaine de chez eux. Ils verront les corrections et les notes qu'ils ont eu pour permettre de travailler dessus. C'est ce qu'on appelle l'évaluation formative."

La réouverture des établissements a été annoncée pour le 04 mai par le Ministre de l'Education Nationale.

"Toutes ces phrases sont à mettre bien entendu au conditionnel. Tout cela dépend bien sûr de l'ampleur de l'épidémie. Nous faisons tout pour être prêt pour rentrer le 04 mai. 

Nous espérons que l'épidémie ne nous empêchera d'atteindre cet objectif."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu