Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : quel dispositif dans la Loire pour l'accueil des enfants de professionnels prioritaires ?

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Les écoles et crèches de la Loire ont fermé vendredi soir pour trois semaines, à quelques exceptions près. Les communes organisent en effet l'accueil des enfants de professionnels prioritaires.

Des écoles restent ouvertes dans les communes la semaine prochaine pour les enfants des professionnels prioritaires.
Des écoles restent ouvertes dans les communes la semaine prochaine pour les enfants des professionnels prioritaires. © Radio France - Corinne Fugler

Certains établissements scolaires restent ouverts malgré les nouvelles mesures de freinage de l'épidémie de coronavirus, afin d'accueillir les enfants de professionnels prioritaires*. Leurs enfants vont être accueillis à partir de mardi 6 avril (parfois dès lundi 5) selon des organisations différentes selon les communes.

Cinq écoles et deux crèches ouvertes à Saint-Étienne

À Saint-Étienne, cinq écoles (Paule et Joseph Thiollier, Gaspard Monge, Montchovet, Solaure et Saint-Victor bourg) seront ouvertes de mardi à vendredi afin de mailler au mieux la ville, et l'accueil périscolaire est assuré dans ces établissements. L'espace Boris Vian prendra le relais à partir du 12 avril pour les vacances scolaires. Deux crèches municipales sont par ailleurs ouverte à Saint-Étienne, Sirainette et celle de la Comédie, dès mardi et pour les trois semaines à venir.

À Saint-Chamond, les enfants seront accueillis au centre social de Fonsala de lundi à dimanche. Pour les enfants des crèches, c'est au multi-accueil Marie Curie.

Comme lors du premier confinement, l'école Fontquentin (la plus grande de la ville) a été choisie à Roanne pour accueillir les enfants des professionnels prioritaires avec des enseignants mardi, jeudi et vendredi. Le périscolaire est également assuré par la ville. Pour l'accueil en crèche, le RIAPE rouvre après le weekend de Pâques.

Pas de restauration scolaire

La ville de Montbrison, elle, ouvre toutes ses écoles pour la journée de mardi, et en fonction des effectifs, les enfants pourront être regroupés sur un ou plusieurs sites les jours suivants

Du côté de Rive-de-Gier, les enfants seront accueillis à l’école maternelle des Vernes mardi, jeudi et vendredi. La municipalité assure le périscolaire, ainsi que l’accueil du mercredi. La commune assure aussi un accueil pour les plus petits, selon un système de roulement en demi-journées, par des agents municipaux.

Autre exemple à Villars, avec là aussi une école (Jean-Ravon), avec le maintient du temps périscolaire, et une crèche (Les P'tits loups) seront ouverts à partir de mardi 6 avril. 

Le point commun entre les différents dispositifs, c'est qu'il n'y a pas de restauration scolaire. Dans la plupart des communes de la Loire, les familles doivent fournir un repas à tirer du sac. 

_____________________________________

* La liste des professionnels prioritaires : tous les personnels des établissements de santé ; les biologistes, chirurgiens-dentistes, infirmiers diplômés d’Etat, médecins, masseurs kinésithérapeutes, pharmaciens, sages-femmes ; tous les professionnels et bénévoles de la filière de dépistage (professionnels en charge du contact-tracing, centres de dépistage, laboratoires d’analyse, etc.) et de vaccination (personnels soignants et administratifs des centres de vaccination, pompiers), ainsi que les préparateurs en pharmacie ainsi que les ambulanciers; les agents des services de l’État chargés de la gestion de la crise au sein des préfectures, des agences régionales de santé et des administrations centrales, ainsi que ceux de l’assurance maladie chargés de la gestion de crise ; tous les personnels des établissements et services sociaux et médico-sociaux suivants : EHPAD et EHPA (personnes âgées) ; établissements pour personnes handicapées ; services d’aide à domicile (personnes âgées, personnes handicapées et familles vulnérables) ; Services infirmiers d’aide à domicile ; lits d’accueil médicalisés et lits halte soins santé ; appartements de coordination thérapeutique ; CSAPA et CAARUD ; nouveaux centres d’hébergement pour sans-abris malades du coronavirus ; tous les personnels des services de l’aide sociale à l’enfance (ASE) et de la protection maternelle et infantile (PMI) des conseils départementaux ainsi que les établissements associatifs et publics, pouponnières ou maisons d’enfants à caractère social (MECS), les services d’assistance éducative en milieu ouvert (AEMO) et d’interventions à domicile (TISF) et les services de prévention spécialisée ; les enseignants et professionnels des établissements scolaires, les professionnels des établissements d’accueil du jeune enfant, les assistantes maternelles ou les professionnels de la garde à domicile, les agents des collectivités locales, en exercice pour assurer le service minimum d’accueil; les forces de sécurité intérieure (police nationale, gendarmerie, surveillant de la pénitentiaire).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess