Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Corrèze : pour forger un supplément d'âme, l'équipe de France des métiers est en stage à Bugeat

-
Par , France Bleu Limousin

Ce sont des jeunes très talentueux et un grand avenir professionnel se profile pour eux. Ils se préparent d'ailleurs à participer aux championnats d'Europe. Mais, avant ça, l'équipe de France des métiers est en stage à Bugeat, en Corrèze, pour forger un état d'esprit.

L'équipe de France des métiers est en stage à l'Espace des 1.000 Sources à Bugeat
L'équipe de France des métiers est en stage à l'Espace des 1.000 Sources à Bugeat © Radio France - Nicolas Blanzat

Ils sont tous à Bugeat, en Corrèze, jusqu'à ce samedi avec l'équipe de France des métiers (WorldSkills France). Les 33 lauréats des Olympiades des métiers, cette compétition nationale qui met aux prises des jeunes exerçants aussi bien en bâtiment travaux publics, industrie, automobile, services ou encore nouvelles technologies sont rassemblés sous la bannière tricolore. Ils représenteront notre pays en septembre prochain en Autriche pour les championnats d'Europe (EuroSkills à Graz). Pour espérer être à la hauteur collectivement, ils sont en stage à l'Espace des 1.000 sources pour une préparation physique et mentale.

Quand le voisin ne lâche rien, on a envie de faire comme le voisin

Ils suivent depuis le début de la semaine une préparation digne de sportifs de haut niveau. Badminton, tennis de table, course d'orientation, défis sportifs en tous genres, ils sont mis à rude épreuve par leur entraîneur Stéphane Raynaud, par ailleurs conseiller technique national de boxe. " C'est incroyable " s'enthousiasme Eva Durang-Mastin, originaire de la banlieue de Lille, qui représentera la France en cuisine. Mais, cette semaine, elle a laissé tous ses ustensiles et son savoir-faire loin de la Corrèze. " On rencontre toutes ces merveilleuses personnes, on essaye tous d'être dans un but collectif. C'est dur, on transpire, on se donne à fond et on dépasse nos limites individuelles. Mais, on le fait en équipe et ça donne envie d'aller plus loin. Quand le voisin ne lâche rien, on a envie de faire comme le voisin ".

Le sport est la base de travail pour forger un esprit d'équipe et un supplément d'âme
Le sport est la base de travail pour forger un esprit d'équipe et un supplément d'âme © Radio France - Nicolas Blanzat

On sort différent d'un stage comme ça

Elle avoue avoir encore des courbatures après avoir tenu six minutes à faire la chaise dos contre un mur, la veille. Car s'ils sont tous très compétents dans leur métier respectif, le but est de leur faire se forger un supplément d'âme. " Ce sera très précieux pour la compétition qui dure trois jours " explique Anthony, dépanneur dans les pompes à chaleur, qui a lui représenté la France en 2005 et qui est cette année l'un des encadrants des Bleus. " On sort différent d'un stage comme ça. C'est dur à expliquer, mais une transformation intérieure se produit. On grandit, on évolue au contact des autres. C'est très humain, mais l'humain est la base d'une équipe. Il ne suffit pas d'avoir les meilleurs éléments ".

Rigueur et règles de vie

La rigueur pour y parvenir est omniprésente. " Chaque détail compte " continue Elie Bérard, représentant de la France en menuiserie (passé un an à la menuiserie Hérisson à Saint-Gence, en Haute-Vienne, lors de son cursus). " Nous portons tous la même tenue, les règles sont les mêmes pour tout le monde. Vis à vis des autres pays, il ne faut pas qu'on soit à moitié débraillé ou que ce soit la folie " détaille-t-il. Le rythme est volontairement soutenu avec des règles de vie précises : réveil à 6h30, footing, pompes, gainage, avant de filer à la douche avant le petit déjeuner à 7h15, les activités, le repas à 13h ou encore l'extinction des feux à 22h.

Elie Bérard, représentant de la France en menuiserie, est passé un an à la menuiserie Hérisson à Saint-Gence, en Haute-Vienne, lors de son cursus
Elie Bérard, représentant de la France en menuiserie, est passé un an à la menuiserie Hérisson à Saint-Gence, en Haute-Vienne, lors de son cursus © Radio France - Nicolas Blanzat

Des cours d'expression orale

Tous suivent aussi des cours d'expression orale et de formation aux médias. " Il faut apprendre à parler un minimum pour bien s'exprimer devant un micro ou une caméra car de plus en plus de médias suivent cette aventure " précise Elie Bérard, alors que deux autres participants écoutent les conseils d'Elodie " pour tourner une vidéo de présentation de chacune et chacun ". " Je n'ai pas du tout l'habitude " sourit Kévin Joyeux (plâtrerie et constructions sèches), " ça ne m'arrive même jamais dans le cadre de mon boulot " se marre-t-il franchement, alors que son acolyte Pierre Mahon (réceptionniste d'hôtellerie) est un peu plus familier de cela. " Disons, que c'est un métier où l'attitude et la posture sont mises en avant ". Tout le monde y met beaucoup de sérieux pour être prêt à défendre au mieux les couleurs de la France avec un cri de guerre : " Nos métiers, une passion. Prêts pour la compétition. Exceller, performer. Rendre hommage à nos aînés. Partager, tout donner. Les médailles on va ramener. Equipe, équipe, équipe de Fraaaaaance ! "

Tournage d'une vidéo de présentation pour chaque représentant des Bleus
Tournage d'une vidéo de présentation pour chaque représentant des Bleus © Radio France - Nicolas Blanzat
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu