Éducation

Côte-d'Or : des enseignants n'ont toujours pas de poste avant la rentrée

Par Adeline Tavet, France Bleu Bourgogne lundi 29 août 2016 à 6:00

À quelques jours de la rentrée, certains enseignants ne savent pas encore où ils iront enseigner cette année.
À quelques jours de la rentrée, certains enseignants ne savent pas encore où ils iront enseigner cette année. © Maxppp - NCY

Le 1er septembre, c'est la rentrée ! Pour certains enseignants, à quelques jours du retour à l'école, ils n'ont toujours pas d'affectation ...

Si vous avez des enfants, vous avez peut-être remarqué un enseignant aussi stressé et paumé, voire plus, que les enfants, le jour de la rentrée. Rassurez-vous, c'est presque normal.

Tous les ans, il arrive que des enseignants apprennent quelques jours avant, si ce n'est la veille de la rentrée, leur nouvelle affectation. Un phénomène récurrent dû aux procédures d'affectation.

L'affectation des enseignants du premier degré

Les enseignants du premier degré, une fois titularisés, participent au mouvement départemental en vue d'une affectation. Pour l'occasion, ces nouveaux titulaires saisissent 30 vœux durant le printemps. S'ensuit trois mouvements, le premier a lieu mi-mai, le deuxième fin juin et le troisième début septembre. Les enseignants qui n'ont donc pas eu d'affectation au premier ni au second mouvement passent au troisième mouvement et n'auront donc pas de poste à quelques jours de la rentrée.

" Ça commence à être un peu stressant quand même ... parce qu'on part vers l'inconnu et on ne sait même pas dans quelle école nous allons enseigner ni à quel niveau "
Une enseignante fraîchement titularisée qui a voulu rester anonyme

Une situation délicate pour les enseignants qui la vivent, mais une situation qui aura aussi un impact sur les élèves.

" C'est un problème pour les élèves, parce qu'on va prendre beaucoup de retard sur les apprentissages étant donné que la préparation n'aura pas été faite en amont ... Et finalement, c'est aussi un problème pour les parents puisque rien que la liste des fournitures scolaires ne pourra leur être donné qu'après la rentrée"
Une seconde enseignante qui a voulu aussi rester anonyme

Une chose est sûre pour ces deux enseignantes, elles seront tout de même affectées en Côte-d'Or. Elles pourront avoir de la petite section de maternelle au CM2. Soit sur un poste fixe, soit en remplacement, parfois sur plusieurs écoles ou encore sur plusieurs niveaux.

Partager sur :