Éducation

Dans les Côtes d'Armor, ils mettent une classe en vente sur le Bon Coin

Par Jeanne-Marie Marco, France Bleu Breizh Izel et France Bleu lundi 12 septembre 2016 à 20:58

L' annonce déposée sur le Bon coin
L' annonce déposée sur le Bon coin - Jeanne marie Marco

Pour dénoncer le manque d'enseignants dans l'école, les parents d'élèves de l'école de Plounérin simulent la vente d'une classe sur le Bon Coin.

Cette annonce, l'Inspection académique des Côtes d'Armor dit ne pas l'avoir consultée ! Et pour cause, c'est une classe de l'école de Plounérin dans les Côtes d'Armor qui est à vendre, vente symbolique bien sûr. Les parents d'élèves veulent dénoncer le manque d'enseignants dans l'école.

"Classe toute neuve" 

L'annonce a été postée ce dimanche. Et depuis, elle fait le buzz sur les réseaux sociaux. L'annonce intitulée "classe toute neuve" est succincte. Voici le descriptif de la classe à vendre :  "URGENT !!! Bonjour, à vendre classe d'école toute neuve. Par manque de professeur pour nos enfants de CE1/CE2. Cordialement. Merci au Bon Coin de publier mon annonce. Merci beaucoup".

Stéphanie Ansquere est à l'origine de l'annonce. Cette mère de famille explique avoir également "mis une offre d'emploi sur le Bon Coin pour chercher un professeur des écoles qui pourrait être disponible les après-midis pour s'occuper de nos enfants". Stéphanie explique vouloir "faire pression sur l'Inspection académique pour qu'elle puisse nous accorder notre poste en entier".

  C'est le seul moyen de se faire entendre, d'alerter la population — Stéphanie une parent d'élève

Stéphanie Ansquere explique l'annonce sur le Bon coin

L'école de Plounérin compte à cette rentrée 94 élèves. Trois enseignants sont à plein temps, et le quatrième est à temps partiel. Ce quatrième poste aurait pu être attribué à temps complet mais au vu du nombre d'enfants de petite section, l'Inspection académique en a décidé autrement. La Directrice académique explique que certains enfants âgés de 2 à 4 ans ne vont pas à l'école l'après-midi. Plusieurs après-midis par semaine, la quatrième classe est donc dispersée dans les trois autres classes.

Brigitte Kieffer la Directrice académique des Côtes d'Armor

Une réunion est prévue ce mardi après-midi à l'Inspection académique des Côtes d'Armor avec les parents d'élèves.

100.000 euros dépensés pour cette classe

Voyant sa population augmenter, le maire de la commune décide l'an dernier de réhabiliter une nouvelle classe de l'école pour accueillir tout le monde à la rentrée. L'Inspection académique semblait confiante quant à l'arrivée d'un quatrième enseignant à temps complet. Avec le demi-poste attribué, la classe rénovée se retrouve vide tous les après-midis. La mairie a déboursé près de 100.000 euros pour créer cette nouvelle classe. Patrick L'Héréec participe à toutes les manifestations des parents d'élèves. "'Je ne vois pas comment on peut enseigner correctement à 94 enfants dans trois classes [...]. On est contre une école au rabais, contre une école à temps partiel, on ne lâchera rien".

Déjà trois manifestations

Pour la troisième fois ce lundi soir, les parents d'élèves et les élus ont manifesté à l'échangeur de Beg ar C'hra sur la Nationale 12. Ils ont distribué des tracts pour dénoncer ce manque d'enseignants. Ils espèrent une main tendue de l'Inspection académique ce mardi après-midi.

.