Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Cours à distance dans les collèges ? : "pas question à ce stade" répond le recteur de l'académie de Paris

-
Par , France Bleu Paris

Le recteur de l'académie de Paris et d'Ile-de France s'oppose aux cours à distance pour les collégiens, "les élèves sont beaucoup moins autonomes" que les lycéens, explique Christophe Kerrero sur France Bleu Paris."Ouvrir des gymnases" reste une "possibilité".

Un lycée en période covid.
Un lycée en période covid. © Maxppp - Vanessa MEYER

Les enseignants font grève ce mardi pour dénoncer un protocole sanitaire impossible à mettre en place (distanciation, éviter le brassage dans les couloirs, à la cantine). Après les lycées, les collèges réclament aussi des classes en demi-groupe. Mais pour l'instant, c'est une fin de non-recevoir. "Pas question à ce stade d'aller à du demi-distance", répond le recteur de l'académie de Paris et d'Ile-de-France, Christophe Kerrero, sur France Bleu Paris. "Les élèves sont beaucoup moins autonomes et il faut faire attention à ce qu'il n'y ait pas de catastrophe pédagogique qui s'ajoute à la crise sanitaire."

Selon le recteur, "les problématiques ne sont pas du tout les mêmes", au collège et au lycée. "Au collège, les emplois du temps sont plus simples, on a fait quelques aménagements en étalant la demi-pension". Au lycée, le protocole pour limiter le brassage des élèves est "plus difficile à mettre en place parce qu'il y a plus d'effectifs, de déplacements".

35 lycées parisiens sur 96 ont fait des demandes pour des cours à distance

Depuis lundi, les lycées peuvent mettre en place des cours à distance, mais avec l'obligation d'accueillir sur place les élèves au moins la moitié du temps. A ce jour, 35 demandes sur 96 lycées à Paris ont été faites, et 21 établissements ont mis en place des cours à distance depuis ce mardi matin. Pour l'organisation, c'est "du cousu main", explique Christophe Kerrero, car ça dépend aussi de la topographie des lieux.

L'autre enjeu pour garantir le bon fonctionnement de cette organisation, c'est l'équipement informatique, après les bugs et problèmes techniques constatés lors du premier confinement. "Ca fait parti des choses que nous vérifions, nous demandons aux lycées d'élaborer un vrai projet avec les collectivités territoriales. Il y a un travail pour vérifier l’équipement, la connexion, quand les écoliers ne sont pas équipés ont leur prête", indique Christophe Kerrero. 

Ouvrir des gymnases, pourquoi pas

Autre solution pour éviter le brassage des élèves et les classes pleines serait d'ouvrir des tiers-lieux plus grands comme des gymnases, des théâtres, des bibliothèques. Sur ce point, le recteur "ne dit pas non". "C'est une possibilité. mais il ne faut pas que ça devienne une source de complexité", prévient Christophe Kerrero. Ouvrir ce type d'endroits, "entraîne des transports supplémentaires, de l'encadrement supplémentaire. C'est une possibilité à étudier quand véritablement la situation est trop difficile."

Quant à recruter massivement des professeurs, pour assurer des cours en demi-groupe comme le réclame les enseignants et les fédérations de parents-d'élèves critiquant un manque d'anticipation, le recteur de l'académie d'Ile-de-France et ancien directeur de cabinet de Jean-Michel Blanquer (ministre de l'Education nationale) est clair : c'est "illusoire de dire qu'on pourrait recruter immédiatement 880 000 personnes (nombre d'enseignants actuellement en France). Ce n'est pas réaliste."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess