Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Cours en supérette, par courrier, sur réseaux sociaux... Face aux bugs, les profs s'adaptent

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Face aux difficultés de connexion aux outils d'enseignements à distance, les professeurs et établissements improvisent et utilisent plateformes privées, réseaux sociaux et imprimés

Une enseignante envoie une leçon et des exercices sur l'espace numérique de travail (ENT)
Une enseignante envoie une leçon et des exercices sur l'espace numérique de travail (ENT) © Radio France - Aurélien Accart

Vendredi 20 mars, il y avait encore des problèmes d'accès aux espaces numériques de travail ou au portail du CNED. Alors les enseignants ont eu recours au système D pour assurer la continuité pédagogique.  

On a ainsi vu des exercices fleurir sur les réseaux sociaux (Snapchat, Facebook, Twitter...)

Je fais tout à fait confiance à la créativité des enseignants pour maintenir le lien – Bruno Claval, directeuyr académique des services de l'Education nationale de la Marne

Des enseignants ont également recours à des plateformes de travail équivalentes aux outils pédagogiques officiels, mais portées par le secteur privé, comme Discord. Des syndicats pointent le problème du partage des données personnelles

Et pour les élèves sans moyen de communication électronique ?

Pour maintenir le lien avec les élèves qui n'ont pas d'ordinateur ou de smartphone chez eux, les enseignants recourent essentiellement aux simples appels téléphoniques.  

Dans les Ardennes, des collèges déposent les imprimés des cours dans les supérettes encore ouvertes. C'est le cas par exemple du collège Pasteur de Vrigne-aux-Bois et du collège Val de Meuse de Nouvion-sur-Meuse avec les magasins Carrefour Contact des deux bourgs

D'autres pistes sont à l'étude. "Il y a une discussion avec la Poste pour bénéficier d'enveloppes dénuées d'affranchissement entre les écoles, les collèges et les familles", précise Bruno Claval, directeur académique des services de l'Education nationale de la Marne  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu