Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Covid-19 : devant des collégiens, Emmanuel Macron promet de rouvrir les écoles au retour des vacances

-
Par , France Bleu

Emmanuel Macron s'est invité à un cours d'histoire-géographie ce mardi après-midi. En visioconférence avec des collégiens, il a assuré qu'il ne devrait pas y avoir "de nouveau confinement d'ici la fin de l'année scolaire" et promis des assouplissements dès la mi-mai.

Emmanuel Macron, en visioconférence avec des collégiens des Alpes-de-Haute-Provence, depuis le palais de l'Elysée à Paris
Emmanuel Macron, en visioconférence avec des collégiens des Alpes-de-Haute-Provence, depuis le palais de l'Elysée à Paris © AFP - CHRISTOPHE ENA / AFP

Dix-huit élèves de 3e derrière leurs écrans, un enseignant d’histoire du collège Itard à Oraison, dans les Alpes-de-Haute-Provence, et un invité surprise qui n’est autre que le chef de l’État. Durant cet échange inattendu Emmanuel Macron, interrogé par les collégiens, a promis qu’il "ne devrait pas y avoir de nouveau confinement d’ici la fin de l’année scolaire". "On va tout faire pour éviter cela", a poursuivi le président. Tout en prudence, il rappelle toutefois que "le maître du temps c'est le virus, c'est lui qui nous dicte les choses". 

Promesse d'un avenir "plus confortable"

Le président, précisera au Parisien, qu'il maintient son cap de rouvrir les écoles le 26 avril, à la fin des vacances scolaires généralisées à toute la France, pour les maternelles et les primaires et la semaine suivante pour les collégiens et lycéens. "Je tiens beaucoup à ce que l'école reste ouverte au maximum", s'est-il expliqué devant les élèves. À l'issue des semaines de fermeture des écoles, "on pense qu'on aura bien freiné le virus un peu partout et on aura accéléré la vaccination. Cela nous permettra d'être dans une situation plus confortable" et de "prendre le virus en tenaille entre les mesures de freinage et la vaccination". 

Emmanuel Macron précise qu'il y aura bien des assouplissements pour cet été. "Oui, les commerces vont rouvrir, à partir de mi-mai", a-t-il assuré, selon les informations du Parisien. Emmanuel Macron qui ajoute cependant qu’on "va rouvrir moins vite que le 11 mai dernier".

Brevet des collèges maintenu

À la question de savoir si le brevet serait annulé, Emmanuel Macron a répondu "non, on y tient tous". Les quatre épreuves du brevet des collèges prévues seront donc bien maintenues. "Cache ta joie", a lancé, avec humour, le chef de l'État à l'élève ayant posé la question. 

Le président de la République s’est connecté par le biais de la plateforme "Ma classe à la maison" du Cned (Centre national d'enseignement à distance), un système qui "a connu des difficultés techniques, liées à la forte affluence d’élèves connectés en même temps", a indiqué l'Elysée à France Info, mais la situation "tend à s’améliorer". Le chef de l'Etat a également remercié "les enseignants, les élèves et leur famille" car l'enseignement à distance "est un travail d'adaptation". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess