Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Création d'un collège au nord de l'Yonne : vers un abandon du projet ?

mardi 4 septembre 2018 à 20:26 Par Benoît Jacobo, France Bleu Auxerre

Patrick Gendraud, le président du conseil départemental, a laissé entendre que les conditions n'étaient pas forcément réunies pour construire un collège au nord de l'Yonne. La tendance démographique est moins bonne.

Patrick Gendraud et Annie Partouche, la directrice académique dans l'Yonne
Patrick Gendraud et Annie Partouche, la directrice académique dans l'Yonne © Radio France - Renaud Candelier

Yonne, France

La décision sur la création ou non d'un collège dans le nord de l'Yonne pourrait bien se faire attendre. Un séminaire à huis clos, au conseil départemental, sera pourtant consacré à la situation des collèges icaunais mardi 11 septembre. Le président du département, Patrick Gendraud a laissé entendre ce mardi, en conférence de presse, que les conditions ne sont pas forcément réunies pour construire le nouveau collège. 

140 élèves en moins dans les collèges de l'Yonne cette année

Patrick Gendraud a insisté sur la démographie des collégiens. "Sur l'ensemble des 31 collèges du département, il y en a 23 qui voient leur effectif diminuer. Nous avons une baisse de 140 élèves sur le plan départemental. Cette donnée s'invitera au débat pour les éventuels projets que nous aurions dans les années à venir". Le président du conseil départemental assure qu'il faut se laisser le temps de décider, car un nouveau collège, c'est sérieux : 15 à 20 millions d'euros. "Ne vous attendez pas à voir de fumée blanche sortir mardi prochain", annonce Patrick Gendraud. 

Des effectifs en baisse aussi dans les écoles

Car c'est la tendance démographique à moyen terme qu'il faut regarder. "Ce que l'on constate depuis plus de 4 ans, c'est que tous les ans, dans le premier degré (écoles maternelles et élémentaires), il y a une perte d'effectif de 350 à 500 élèves par an, explique Annie Partouche, la directrice académique dans l'Yonne. Ce qui est énorme. Si l'on se projette dans les 5 à 10 ans, il va y avoir une incidence sur les effectifs dans les collèges". 

Le conseil départemental a commandé une étude démographique, car la hausse de la population au nord de l'Yonne n'est plus aussi importante qu'il y a quelques années. Autant d'indicateurs qui ne vont pas dans le sens de la création d'un nouveau collège.