Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Cris, larmes de joie, déceptions : les résultats du bac dans l'Yonne

vendredi 6 juillet 2018 à 12:35 Par Lisa Guyenne, France Bleu Auxerre

A 9 heures, ce vendredi matin, le couperet est tombé : la fin d'une longue attente pour les quelque 3000 élèves de terminale de l'Yonne qui passaient le bac cette année. Nous étions devant le lycée Fourier, ce matin.

Les élèves se pressent devant les grilles à l'affichage des résultats
Les élèves se pressent devant les grilles à l'affichage des résultats © Radio France - Lisa Guyenne

Auxerre, France

Dès 8 heures 30, les élèves arrivent par petits groupes. C'est le calme avant la tempête. Nasma et Marine, deux copines, attendent, la boule au ventre : "Je suis très stressée. J'ai mal dormi." "_C'est notre vie qui est en jeu_, si on a pas notre bac, on ne peut pas aller à la fac..." C'est même plus angoissant que les épreuves du bac elles-mêmes, avouent-elles. 

A 9 heures, ça y est : les profs arrivent pour afficher les feuilles de résultats... Tout le monde se presse pour chercher son nom. 

"J'ai mon bac !" 

Des cris, voir même des hurlements de joie. Et des larmes pour certains : "C'est génial ! Je suis trop contente !", nous lance une élève. Les copains se cherchent du regard, s'interpellent : "Et toi, tu l'as ?

Ça passe aussi pour Margot, qui ne s'y attendait pas : "Là on va fêter ça, on va faire les soldes. Avec le stress qui redescend, on va profiter !" Un de ses amis, plus loin, est soulagé : "Je l'ai eu, sans mention mais je l'ai eu. Du coup, je vais en médecine l'an prochain, c'est bon. Maintenant, on va fêter ça !"

La déception pour certains

Faire la fête, il faudra attendre un peu pour ceux qui malheureusement ne l'ont pas eu du premier coup. Direction les rattrapages pour Joris, un peu sonné, et surtout déçu. "Je pensais l'avoir, peut-être pas de beaucoup, mais quand même..." Et si les autres vont profiter ce soir, pour lui, c'est déjà l'heure de se remettre au travail. "On ne va pas fêter ça maintenant. Si ça se trouve, je ne l'aurai pas du tout... Donc on verra bien.

Il reste un week-end aux élèves pour se remettre en selle. Les rattrapages commencent la semaine prochaine, jusqu'à mercredi. 

Reportage, devant le lycée Fourier à Auxerre (LG)

En + : consultez les résultats du bac sur le site de l'éducation nationale.