Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Dans certaines écoles de Touraine, les élèves désertent les toilettes qu'ils trouvent trop sales

mardi 3 octobre 2017 à 17:46 Par Kevin Blondelle, France Bleu Touraine

Selon un rapport publié lundi par le conseil national d'évaluation du système scolaire, un tiers des enfants n'osent pas aller aux WC à l'école. Trop sales, matériel inadapté, beaucoup préfèrent se retenir toute la journée. C'est le cas notamment dans certains établissements tourangeaux.

Dans certains établissements de Touraine, certains élèvent n'osent même plus aller aux toilettes
Dans certains établissements de Touraine, certains élèvent n'osent même plus aller aux toilettes © Maxppp - Maxppp

Tours, France

Quand aller aux toilettes deveint une angoisse pour nos enfants... Selon un rapport publié lundi par le conseil national d'évaluation du système scolaire, un tiers des enfants n'osent pas aller aux WC à l'école. Soit parce qu'elles sont trop sales, soit parce que le matériel n'est pas adapté avec parfois des portes qui ne ferment pas ou des rouleaux de papier toilette fixés en dehors des WC. Une problématique soulevée depuis plusieurs années par la FCPE notamment en Touraine, et confirmée par plusieurs élèves interrogés. Omar par exemple, qui étudie au lycée Descartes, assure qu'il ne met plus les pieds dans les sanitaires. "C'est trop sale. Il ne faut pas s'asseoir sur les wc. Il y en a partout, même par terre."

Il y en a vraiment partout. Même par terre

La présidente de la FCPE en Indre-et-Loire Hélène Dujardin pointe du doigt le manque d'heures de ménage. "Les femmes de ménage font leur travail. mais si on ne leur donne pas assez d'heures pour tenir propres les sanitaites, ce n'est pas possible. Il faut plus de moyens." Elle dénonce aussi des problèmes matériels. Par exemple un simple torchon accroché à un mur pour essuyer les mains de plusieurs centaines d'élèves, ou encore des distributeurs de papier WC bien souvent vides. "C'est aux collectivités de mettre les moyens, par exemple aux municipalités dans l'élémentaire, ou aux régions dans les lycées. Les professionnels dans les établissements où c'est compliqué ont conscience du problème, mais on y manque bien souvent de moyens." Selon elle la FCPE alerte plusieurs établissements chaque année suite à des plaintes d'élèves ou de parents. Le plus souvent, elle obtient des résultats.

Cela peut engendrer des problèmes de santé ou des blocages psychologiques

La FCPE rappelle que se retenir toute une journée peut avoir de graves conséquences pour les enfants : infection urinaires, occlusions intestinales, angoisses... "Il y a aussi un problème d'intimité pour les adolescentes à l'âge des premières règles" regrette Hélène Dujardin.