Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

La CAF de l'Hérault distribue 8.400 masques transparents pour les professionnels de la petite enfance

-
Par , France Bleu Hérault

La CAF distribue des masques transparents aux crèches et maisons d'assistants maternels. Dans l'Hérault, 8.400 pièces vont être données aux 320 structures. Ces masques "inclusifs", réclamés par le secteur de la petite enfance, ne règlent pas tous les problèmes.

La crèche Le Berceau, qui accueille 40 enfants, a reçu 40 masques dits inclusifs pour 20 professionnels.
La crèche Le Berceau, qui accueille 40 enfants, a reçu 40 masques dits inclusifs pour 20 professionnels. © Radio France - Clara GUICHON

La CAF (Caisse d'allocations familiales) va distribuer des masques dits inclusifs aux crèches et maisons d'assistants maternels, sur l'ensemble du territoire. Dans l'Hérault, 8.400 pièces lavables vont être données entre le 11 et le 22 décembre 2020. 320 structures de la petite enfance vont ainsi en bénéficier, à raison de trois masques par professionnels. Ces masques sont réclamés par le secteur de la petite enfance depuis le début de la crise. Contrairement aux masques chirurgicaux ou en tissu, ils sont transparents, ce qui permet de laisser la bouche visible.

La bouche, un outil de travail

La crèche Le Berceau, à Montarnaud, est la première du département à avoir reçu ces masques. "On fait beaucoup de jeux autour du langage, explique Cécile Mellado éducatrice et directrice adjointe de la structure. Le fait que les enfants puissent voir la bouche bouger, c'est quand même essentiel pour apprendre à parler."

"En théorie, c'est bien, mais il faut voir ce que ça donne dans la pratique." - Marine, auxiliaire de puériculture

Dans la salle de jeux, les enfants observent les nouveaux masques. Un petit garçon appuie sa main sur la partie transparente en riant.  "Je suis un peu mitigée, avoue Marine, qui travaille dans la structure depuis septembre 2020. C'est bien parce qu'ils vont pouvoir voir nos lèvres, effectivement. En revanche, qu'il soit chirurgical ou transparent, le masque atténue les sons et les enfants ont du mal à nous entendre."

Rester attentif au développement de l'enfant

Depuis le début de la crise sanitaire, les professionnels essayent de s'adapter avec les masques. Par exemple, en essayant de faire transparaître les émotions à travers le regard. Ces nouvelles technique ne vont pas s'effacer avec l'arrivée des masques transparents. "Disons que, pour nous, c'est un plus, évalue Julie Devaluez, puéricultrice et directrice de la crèche. Mais il va falloir quand même rester vigilants, car ces masques cachent toujours une partie du visage."

La crèche compte par exemple installer, dès le mois de janvier, des vitres transparentes. Elles permettront aux professionnels d'enlever leur masque en toute sécurité afin que les enfants puissent voir leur visage.

Reportage à la crèche Le Berceau, à Montarnaud.

Pour Guy-Charles Aguilar, président de la CAF de l'Hérault, il faut rester vigilant aux conséquences de la crise sanitaire sur le développent de l'enfant.

Jean-François Eliaou, député de l'Hérault, a interpellé le gouvernement sur cette question.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess