Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Dans l'Indre, "les copies du bac seront corrigées et rendues en temps et en heure"

-
Par , France Bleu Berry

Certains enseignants agitaient la menace de ne pas rendre les copies corrigées du bac, pour faire pression sur le gouvernement et dénoncer la réforme du lycée. La direction académique des services de l'Éducation nationale assure qu'il n'y aura problème.

Pierre-François Gâchet, directeur académique des services de l'Éducation nationale dans l'Indre
Pierre-François Gâchet, directeur académique des services de l'Éducation nationale dans l'Indre © Radio France - Régis Hervé

Châteauroux, France

Les résultats du baccalauréat seront connus le vendredi 5 juillet. Ils seront rendus "en temps et en heure", assure Pierre-François Gachet, le directeur académique des services de l'Éducation nationale, invité de France Bleu Berry ce jeudi 27 juin. Certains enseignants, notamment de philosophie, avaient annoncé leur intention de corriger les copies du bac mais de ne pas les renvoyer au rectorat. "La correction des copies relève des professeurs. Mais elles sont la propriété de l'État", rappelle Pierre-François Gachet.

ÉCOUTEZ | Pierre-François Gachet, directeur académique des services de l'Éducation nationale dans l'Indre

Sur France Bleu Berry, il indique que les professeurs qui voulaient faire de la rétention des notes ont été contactés. "Un dialogue s'est noué avec eux. Le droit de grève est incontesté et incontestable. Mais il s'agit de ne pas nuire aux élèves. Les copies seront corrigées et rendues en temps et en heure", certifie le directeur académique des services de l'Éducation nationale.

Aucune fermeture d'école dans l'Indre

Pierre-François Gâchet s'est également exprimé au sujet de la canicule en Berry. La préfecture de l'Indre a activé le plan alerte canicule de niveau 3 sur 4. "La fermeture des écoles est une décision qui appartient aux maires des communes, après avis de l'autorité académique. Aucune demande formelle n'a été présentée. Aucune école n'est officiellement fermée", assure le directeur académique des services de l'Éducation nationale. 

Tout est fait pour que les conditions d'accueil soient les meilleures possibles pour les élèves. "Il faut tenir les enfants le plus à l'ombre possible, leur permettre de boire toute la journée de manière régulière et importante, annuler les activités sportives de plein air et puis faire très attention aux manifestations de coups de chaleur. Mais pour l'instant, aucun malaise n'est signalé", précise Pierre-François Gachet. "Il est possible que des salles de classes soient condamnées parce qu'il fait trop chaud. Mais dans la plupart des cas, les cours vont se dérouler normalement", conclut-il.