Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dans les Deux-Sèvres, des créneaux de vaccination pour les enseignants... sur les horaires de travail

-
Par , France Bleu Poitou, France Bleu

Pour accélérer la vaccination des enseignants de plus de 55 ans, trois centres de vaccination ont été ouverts dans le département, de 9h à 13h et de 14h30 à 18h30, en semaine. L'Inspection académique précise qu'il ne leur sera pas délivré d'autorisation d'absence.

Trois centres de vaccination ouvrent leurs portes aux enseignants de plus de 55 ans, cette semaine, dans les Deux-Sèvres.
Trois centres de vaccination ouvrent leurs portes aux enseignants de plus de 55 ans, cette semaine, dans les Deux-Sèvres. © Radio France - Mathieu MESSAGE

Accélérer la vaccination des enseignants de plus de 55 ans. C'est l'objectif affiché par le gouvernement. Dans les Deux-Sèvres, 1000 enseignants sont concernés, sur les 5000 que compte les Deux-Sèvres. Cette semaine, trois centres de vaccination ouvrent leurs portes pour permettre aux enseignants de plus de 55 ans de se faire vacciner. A Vouillé, lundi dernier et ce jeudi, à Parthenay mercredi et à Thouars vendredi. Problème : ils sont ouverts en semaine de 9h à 13h et de 14h30 à 18h30, et le message envoyé aux enseignants par l'Inspection Académique précise qu'il ne leur sera pas délivré d'autorisation d'absence.

_"_Ce sont nos horaires de travail, s'étonne Pascal Fuzat, secrétaire départementale du syndicat FSU des Deux-Sèvres. "Il faudrait donc courir au centre de vaccination après les cours à 18h pour avoir une chance de se faire vacciné ?", s'interroge-t-il. Le syndicat a écrit à l'Inspection Académique pour demander une modification des créneaux ou la possibilité de recevoir des autorisations d'absence.

Selon le syndicaliste, ce n'est pas le premier "couac" : "Il y avait eu des créneaux pendant les vacances, mais là aussi, les enseignants ont reçu un message de l'Inspecteur d'académie quasiment la veille de la vaccination, sur leur boîte mail professionnelle. Ce qui fait que bon nombre de collègues n'ont pas été au courant des créneaux pendant les vacances"

Pascal Fuzat estime également que l'ensemble des personnels en contact avec les élèves (enseignants, surveillants, encadrants à la cantine...) devraient être prioritaires pour la vaccination, "si on veut que l'école fonctionne correctement. Or, aujourd'hui, on a des collègues qui vont travailler la boule au ventre de peur d'être contaminés".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess