Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Dans mon collège, on a réduit nos moyens de 14% en huit ans" : les enseignants manifestent à Tours

-
Par , France Bleu Touraine

Environ 500 personnes ont manifesté ce mardi matin, à Tours, à l'occasion de la journée nationale de mobilisation du monde enseignant, à l'appel de six syndicats. Elles demandaient principalement des ouvertures de postes et des revalorisations de salaires.

La manifestation a réuni un peu plus de 500 manifestants à Tours
La manifestation a réuni un peu plus de 500 manifestants à Tours © Radio France - ©Boris Compain

Invité de France Bleu Touraine ce matin à 7H45, le secrétaire départemental du SNUIPP-FSU 37 avait détaillé les revendications des manifestants, notamment une revalorisation des salaires et des embauches qui permettraient de faire baisser le nombre d'élèves dans les classes. Compte tenu du contexte sanitaire, certains demandent que les profs obtiennent la prime de 183 euros mensuels accordée aux soignants.

Le cortège tourangeau était principalement composé d'enseignants, évidemment, comme Vincent, venu du collège Jean Roux, à Fondettes : "Dans notre établissement, on a fait des statistiques sur les vingt dernières années et on constate qu'on n'a jamais eu aussi peu de moyens pour fonctionner. En huit ans, il y a eu 14% de réduction de moyens. A effectif égal, on a 14% d'heures en moins. Traduction : plus d'élèves par classe et des collègues obligés d'aller faire des compléments dans d'autres établissements. Ce n'est bon, ni pour les élèves ni pour les enseignants".

Parmi les manifestants, il y avait aussi quelques A.E.D, les assistants d'éducation, ceux qu'on surnomme généralement "les pions", comme Alexis : "Le métier ne peut pas être exercé plus de six ans. Ca raconte bien que ce n'est pas vraiment considéré comme un métier. Un A.E.D qui est à temps plein reste sous le seuil de pauvreté, ça montre clairement qu'il y a un problème".

Cette après-midi, à partir de 14H, les étudiants sont appelés à se rassembler, à leur tour, devant la faculté de Médecine, boulevard Tonnelé, à Tours. Ca explique sans doute pourquoi ils étaient aussi peu nombreux dans le cortège, ce matin.

#MaSolution

Dans le monde de l'éducation, vous avez repéré ou imaginé une solution pour améliorer le quotidien autour de chez vous ? Vous avez identifié des besoins locaux et vous avez des idées pour y répondre ? Avec “Ma solution”, France Bleu vous donne la parole : partagez votre expérience, signalez les initiatives les plus utiles, faites vos propositions et donnez votre avis sur celles des autres. La solution, c’est vous !

Choix de la station

À venir dansDanssecondess