Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Déconfinement à Bordeaux : tous les élèves de primaire et de collège font leur rentrée ce lundi

-
Par , France Bleu Gironde

Les élèves de primaire et les collégiens doivent tous retourner en classe ce lundi matin. Le ministre de l'Education nationale a précisé que les cours seraient obligatoires jusqu'au 3 juillet. Mais cette obligation fait débat.

Les élèves retrouvent le chemin de l'école.
Les élèves retrouvent le chemin de l'école. © Radio France - Eric Ottino

Depuis mercredi dernier et l'assouplissement des mesures sanitaires annoncé par le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer, les élèves de primaire et du collège savent qu'ils sont obligés de retourner à l'école, pour une courte période : deux semaines, jusqu'au 3 juillet au soir, date des vacances d'été. Une reprise qui fait débat au sein du corps enseignant comme chez les élèves. 

Un emploi du temps fractionné 

Dans certains établissements, la rentrée se fera en décalé le matin, classe par classe. Dans la cour de récréation, les élèves pourront jouer dans les conditions "d'avant-coronavirus" mais les pauses seront étalées dans le temps, également classe par classe. La distanciation sociale est dorénavant minimisée. Terminés les 4m² par élève. Un mètre latéral est suffisant dans les salles de classe.

Nous allons avoir cours uniquement l'après-midi, quatre jours sur cinq. Nous avions jusque-là cours deux jours par semaine - Madène, élève de 5e à Bordeaux 

Certains élèves sont rassurés de reprendre l'école de manière presque normale. "J'avais peur de passer en quatrième sans avoir pu reprendre les cours normalement" confie Madène, élève de 5e. Mais d'autres jugent cette rentrée inutile à deux semaines des vacances. "Les établissements doivent tout réorganiser pour si peu de temps, je trouve ça ridicule" déclare Santiago, élève de 5e. 

Les professeurs sont partagés sur cette rentrée

Les professeurs sont partagés sur la nécessité de cette rentrée. "C'est sûr que cela va aider les élèves, de revenir en classe. Cependant, ce n'est pas en deux semaines qu'ils rattraperont deux mois de confinement" déclare Cécile Hémous, co-secrétaire SNUIPP/FSU Gironde. 

L'utilisation unique du matériel de classe est maintenant terminée. Cela va faciliter l'apprentissage pour les élèves. 

Certains professeurs s'interrogent sur les mesures sanitaires. Elles sont plus souples, mais pourront-ils vraiment les appliquer ? Et sont-elles vraiment obligatoires ? "Si nous ne pouvons pas respecter la distanciation sociale, on nous dit que ce n'est pas grave et qu'il faut reprendre quand même les cours " précise Cécile Hémous, perplexe. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu