Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Déconfinement : à l'UTBM, les étudiants terrifortains saluent la reprise des cours en présentiel à 50%

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

L'étau du confinement se desserre en ce mercredi 19 mai, et notamment dans les établissements du supérieur. Sur les sites de Belfort, Sévenans et Montbéliard, les élèves de l'UTBM peuvent, à compter d'aujourd'hui, reprendre les cours en présentiel à 50%, au lieu de 20% depuis janvier.

L'UTBM accueille près de 3000 étudiants dans le Territoire de Belfort.
L'UTBM accueille près de 3000 étudiants dans le Territoire de Belfort. © Radio France - Marie Roussel

En ce 19 mai, les établissements du supérieur, aussi, se déconfinent. Dans le Territoire de Belfort, l'UTBM, l'école d'ingénieurs, relève la jauge à 50% de la capacité d'accueil, au lieu de 20% depuis le mois de janvier. "On va voir de nouvelles têtes", se réjouit Théo étudiant en première année. Le nombre d'élèves dans sa classe passe de 15 à 33 à compter d'aujourd'hui. "J'ai dû voir même pas un tiers de ma classe depuis le début de l'année". 

Jamais trop tard pour aller en classe

Par conséquent, les cours en présentiel augmentent eux aussi, ils s'élèvent désormais à 50%, soit l'équivalent de deux jours et demi. Pour Damien élève en troisième année, c'est une excellente nouvelle. "C'est important pour avoir un cadre, devoir se lever à une heure précise, pour aller en cours. Tout le monde sait qu'avec le distanciel, beaucoup d'élèves décrochent, moi y compris." Certes, ce changement arrive à la fin de l'année, à quelques semaines des vacances, mais Julien est tout de même satisfait : "oui, c'est tard mais on prend ce qu'il y a à prendre, et c'est positif."  

Alexis, lui, est un peu moins optimiste. Il appréhende les examens prévus pour la fin du mois de juin et qui se dérouleront également en présentiel.  "On a pris beaucoup de retard pendant un semestre, on a perdu l'habitude de gratter pendant deux heures sur une table. Il faut s'y préparer et on n'est pas prêt", tranche l'étudiant. 

Enfin cette dernière ligne droite pourrait bien être légèrement déviée par la tentation suprême... la réouverture des terrasses ! "Cela va être très dur dans les semaines à venir de travailler alors que les bars sont ouverts", s'esclaffe Alexis. En tout cas, le jeune homme pourra porter un toast à l'année prochaine : le gouvernement envisage une rentrée 2021 en présentiel, et uniquement en présentiel. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess