Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Déconfinement au lycée : "Il faudrait que l'oral du bac de Français soit annulé"

-
Par , France Bleu Gironde

Le premier ministre doit s'exprimer à 17h sur la deuxième phase du déconfinement à partir du 2 juin prochain. Les élèves seront particulièrement attentifs aux annonces, les lycéens en particulier, pour savoir s'ils retourneront en classe et s'ils passeront l'oral du bac de Français.

Les résultats du bac au Lycée François Magendie à Bordeaux en 2019
Les résultats du bac au Lycée François Magendie à Bordeaux en 2019 © Maxppp - Jean Maurice CHACUN

A quelques heures des annonces d’Edouard Philippe, qu’attendez vous pour le lycée ?

Alain Reiller, co-secrétaire FSU Gironde et enseignant en BTS à Bordeaux : la position des lycées est très différente de la position des écoles primaire. Avec le bac, le retour des élèves pour une période très courte. Autant, les collègues, les élèves, les familles veulent reprendre, autant l’intérêt pédagogique est fortement posé et donc on se demande si c’est vraiment la peine de reprendre 

Quelles attentes en ce qui concerne le bac de Français ?

L’annulation du bac de Français semble ce qu’il y a de plus raisonnable. Ce sont toujours ceux qui sont les plus assidus qui le sont aussi derrière internet donc ce serait un oral qui favoriserait les meilleurs.

D’après-vous il faudrait le rattraper l’année prochaine ?

Non. On a supprimé trois mois de cours et on arrivera jamais à rattraper ces trois mois de cours. Donc rattraper l’oral l’année prochaine non ! La situation étant exceptionnelle, il faut des mesures exceptionnelles ! Ce n’est pas possible de penser qu’un examen peut rattraper cette situation. Et le contrôle continu n’est pas satisfaisant. Entre les deux, est-ce qu’il faut continuer de stresser les élèves avec un oral très mal préparé ? Ça met les familles dans l’angoisse. Dans ces cas là il faut donner une bonne note à tout le monde.
La situation est impossible à résoudre, il n’y a pas de solution miracle… ce qu’il faut c’est ne pas défavoriser des élèves qui auraient pu se rattraper.

Vous attendez des annonces pour la rentrée prochaine ? 

L’idéal ce serait que la rentrée prochaine dans l’école soit abondée de moyens supplémentaires pour reprendre tout ce qui n’a pas été fait pendant les quatre lois de confinement. Il y a eu vraiment un arrêt de l’école, on a géré la discontinuité pédagogique, c’est tout ce qu’on a pu faire on n’a pas fait d’école.
Il faudrait absolument qu’il abonde des moyens supplémentaires, qu’on retrouve des moyens en groupe réduit pour travailler avec les élèves en difficulté mais malheureusement je n’attends pas de mesures positives pour l’école dans les annonces d’Edouard Philippe.

Alain Reiller, co secrétaire FSU Gironde et enseignant en BTS à Bordeaux

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu