Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Déconfinement en Dordogne : environ 40% des collégiens de 6e et 5e de retour au collège

-
Par , France Bleu Périgord

Un peu moins de la moitié des collégiens de 6e et de 5e sont de retour en classe ce lundi 18 mai en Dordogne, nouvelle étape du déconfinement. Au collège de Piégut Pluviers, en Périgord vert, ce sont même 50% des élèves de 6e qui ont fait leur retour.

Les élèves de 6e de retour en cours de mathématiques au collège de Piégut Pluviers en Dordogne ce lundi 18 mai
Les élèves de 6e de retour en cours de mathématiques au collège de Piégut Pluviers en Dordogne ce lundi 18 mai © Radio France - Antoine Balandra

Un peu moins de la moitié des collégiens de 6e et de 5e sont de retour en classe ce lundi 18 mai en Dordogne, nouvelle étape du déconfinement. Environ 40% d'entre eux selon l'inspecteur d'académie.

C'est le cas notamment au collège des Marches de l'Occitanie à Piégut Pluviers. L'établissement, qui accueille en temps normal 49 élèves de 6e, en a accueilli 25 ce lundi répartis en trois groupes.

Le collège a choisi d'alterner et d'accueillir deux jours de suite les 6e, puis deux jours de suite les 5e. Et cela se passe plutôt bien si l'on en croit sa principale Marine Thuet-Bodiguel.

"J'ai fait ce choix pour favoriser aussi l'alternance, et travailler en fluidité" explique-t-elle.

"C'était un gros travail, on a quand même l'a chance d'être dans un petit établissement de 160 élèves, c'est plus facile qu'une cité scolaire. Mais malgré tout cela a été beaucoup d'angoisse, de se dire qu'en tant que chef d'établissement, je suis responsable de la sécurité des adultes et des enfants, donc oui, c'est un peu angoissant malgré tout" dit la principale.

Retour au collège pour les élèves de 6e de Piégut Pluviers
Retour au collège pour les élèves de 6e de Piégut Pluviers © Radio France - Antoine Balandra

"J'ai senti que les enseignants étaient contents de revoir les enfants. Les enfants étaient très sereins. Je m'attendais à les trouver inquiets, et non, pas du tout, ils étaient très contents, très sereins, très préparés. Ils savaient. Les choses étaient claires" dit Marine Thuet-Bodiguel.

Dans le collège, les zones de contact on été supprimées : les baby foot supprimés, les bancs condamnés, etc... 

La cantine, un rôle social essentiel

Quant à l'avenir.... La principale travaille au jour le jour. "On réajuste notre pratique selon les événements" révèle-t-elle. 

En tout cas les élèves eux semblent ravis de revenir. Lou par exemple, est très contente : "j'avais très envie de voir mes amis et tout... Cela fait plaisir de les voir, les profs aussi" dit la jeune fille.

Sa voisine de classe Lara (à plus de deux mètres sur un autre bureau) elle, a juste parfois un peu de mal avec le masque : "des fois, j'ai un peu de mal à respirer" sourit-elle. "C'est quand même mieux avec les profs, on peut poser des questions" précise-t-elle.

Et ce retour au collège était aussi un besoin social relève la principale : "ce midi à la cantine, j'ai une élève qui a spontanément dit on est contents d'avoir fait un vrai repas. Cela interroge sur le rôle social de l'école" dit la principale, qui note que certains enfants ont vraiment beaucoup mangé.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu