Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Déconfinement en Gironde : la reprise de l'école, "tout sauf une garderie" pour la rectrice d'académie

-
Par , France Bleu Gironde

Anne Bisagni-Faure, rectrice de l'académie de Bordeaux, était l'invitée de France Bleu Gironde ce mardi matin, en ce jour de reprise de l'école pour les élèves de grande section, de CP et de CM2. 20 à 30% des petits Girondins retournent en classe après 8 semaines de confinement.

Anne Bisagni-Faure, rectrice de l'académie de Bordeaux, invitée de France Bleu Gironde ce mardi matin
Anne Bisagni-Faure, rectrice de l'académie de Bordeaux, invitée de France Bleu Gironde ce mardi matin © Radio France - Aurélie Bambuck

L'école reprend progressivement à partir de ce mardi pour les petits Girondins, comme pour tous les écoliers de CP, CM2 et de grande section de maternelle, en France. Ça représente "20 à 30% des élèves" en Gironde précise Anne Bisagni-Faure, rectrice de l'académie de Bordeaux, invitée de France Bleu Gironde, ce mardi matin. "80% des écoles accueillent des enfants dès aujourd'hui (mardi, NDLR), 92% demain et 98% lundi prochain", précise-t-elle.

Cette rentrée en plein mois de mai, en tout début de déconfinement, a suscité beaucoup d'inquiétudes parmi les enseignants, chez les parents nombreux à avoir décidé de poursuivre l'école à la maison encore un temps. "Je comprends les questions", relève la rectrice, mais elle souligne "le sérieux de la préparation de cette reprise dans les écoles, le dialogue face à cette situation inédite, l'union même entre les équipes, avec les maires et les personnels de l'Éducation nationale".

Rassurer les parents

Face à ces inquiétudes, "nous sommes en mesure de rassurer les parents, explique Anne Bisagni-Faure, nous suivons de très près le protocole sanitaire". La rectrice a pu le constater par elle-même en visitant une école à Léogeats, près de Langon, ce lundi : une table sur deux avait été ôtée dans les classes pour faire respecter la distanciation physique, soit 15 tables pour un groupe de CM2. Le brassage des élèves est limité au maximum, les gestes barrière, le lavage des mains "premier geste quand on arrive à l'école", tout cela a été expliqué dès l'arrivée en classe ce mardi.

Cette rentrée, c'est renouer un lien physique avec l'école pour préparer la rentrée scolaire prochaine - Anne Bisagni-Faure, rectrice de l'académie de Bordeaux

Anne Bisagni-Faure rejette les soupçons d'école "garderie". "On est bien sur un projet pédagogique qui se poursuit, décrit-elle, parce que jusqu'à la fin de l'année scolaire, c’est quand même le 4 juillet, on a encore deux mois utiles, il s'agit donc vraiment de préparer les enfants, de consolider des apprentissages pour qu’ils soient prêts à la rentrée scolaire prochaine. C’est vraiment tout sauf une garderie, même si bien sûr ce ne sont pas des conditions ordinaires".

La rentrée dans les collèges, prévue à partir de lundi prochain, le 18 mai, ne se fera pas non plus dans des conditions ordinaires. Mais "les chefs d'établissement sont mobilisés. Ils organisent cette semaine les emplois du temps pour accueillir, là aussi, les élèves de façon progressive". D'abord les collégiens de 6e et de 5e, suivant ce fameux protocole sanitaire. Celui-là même qui prévaudrait également dans les lycées dans l'hypothèse où le gouvernement tranchait fin mai pour une réouverture de ces établissements début juin.

Pour Anne Bisagni-Faure, rectrice de l'académie de Bordeaux, la reprise de l'école, c'est "tout sauf une garderie"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess