Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Déconfinement : la réouverture des lycées sera "très partielle" en Normandie annonce Hervé Morin

Les lycées normands n'ouvriront que très partiellement en Normandie. Annonce du président de région Hervé Morin sur France Bleu vendredi 29 mai après la présentation de la phase 2 du déconfinement. Le centriste a aussi réagi sur le tourisme et l'économie.

Le président de la région Normandie Hervé Morin
Le président de la région Normandie Hervé Morin © Radio France - Jean-Christophe Bourdillat

Pas de réouverture des lycées normands avant la fin de la semaine prochaine. Annonce faite ce vendredi matin par Hervé Morin, le président de région, invité sur France Bleu.  Il avait affiché une certaine réticence à l'idée de les rouvrir en juin mais se plie finalement à la décision de Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'éducation nationale.

J'ai toujours pensé qu'une réouverture générale des lycées n'avait pas de sens puisque les conseils de classes seront passés et qu'il n'y a même plus de bac français. Il faut que ce soit en fonction de besoins particuliers. Nous avons prévu de consulter les proviseurs sur les besoins qui leur paraissent essentiels jusqu'à la fin de l'année, avec une priorité pour les lycées professionnels pour l'apprentissage des gestes métiers. Après, il y a le besoin d'ouvrir pour les concours, le rattrapage du bac, ce sera une réouverture très partielle.

Des réouvertures qui vont prendre quelques jours avec le lundi de Pentecôte, la remise en route de la restauration scolaire et la préparation des classes. "On est sur un début de rescolarisation des lycées vers le 5/6 juin et quand les conseils de classes sont finis, vous n'avez pas beaucoup de lycéens qui sont prêts à revenir au lycée", ajoute l'ancien ministre.

"Nous aurions pu territorialiser beaucoup plus le déconfinement"

Pour Hervé Morin, certains départements peu touchés par l'épidémie, "comme la Manche" auraient pu rouvrir plus tôt le secteur touristique, les restaurants, les bars. "On aurait pu se priver de quelques semaines de souffrances supplémentaires." Hervé Morin se dit inquiet pour l'économie en Normandie en septembre. "Beaucoup d'entreprises sont en train de préparer des plans sociaux. Quand vous avez la première région industrielle de France, avec des départements où l'emploi industriel représente plus de 30 % de l'emploi total, c'est ça mon sujet."

"La première façon d'aider les chômeurs, c'est de faire en sorte que l'effondrement de l'économie soit la plus courte possible, réagit le président de région après la hausse record du nombre de demandeurs d'emplois au mois d'avril (+ 26 %) en Normandie. On consacrera cette année au soutien aux entreprises 180 millions d'euros au lieu de 100 millions d'euros, on a essayé d'aider au maximum tout ceux qui avaient été oubliés dans le cadre des régimes nationaux, à ceux qui avaient moins d'un an d'activité ou aux toutes petites entreprises."

Des réflexions sont en cours sur la relocalisation de certaines activités, dans le secteur pharmaceutique, de l'agroalimentaire, du tissage. Des aides à l'investissement devraient aussi voir le jour au mois de septembre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess