Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Déconfinement : le dispositif Sport-Santé-Culture-Civisme officialisé à La Londe-les-Maures

Dans le cadre de la reprise progressive des cours, le ministère de l'éducation met en place un dispositif baptisé Sport-Santé-Culture-Civisme (2S2C).Ce jeudi, une première convention a été signée pour la mise en place du dispositif à la Londe-les-Maures, l'une des 12 communes varoises participantes.

dans une classe d'école (illustration)
dans une classe d'école (illustration) © Radio France

Alors que le protocole sanitaire strict imposé par le gouvernement ne permet pas à tous les élèves d'être accueillis, à temps plein, à l'école, le ministère de l'éducation met en place un dispositif baptisé Sport-Santé-Culture-Civisme (2S2C). L'objectif est d’offrir aux élèves des activités sportives et culturelles sur le temps scolaire, pour compléter le travail en classe. Ces activités extra-scolaires sont assurées au sein des écoles par des médiateurs culturels et des animateurs sportifs. 

Ce dispositif s'adresse en premier lieu aux élèves "décrocheurs" 

Pour le recteur de l'académie de Nice, Richard Laganier, l'objectif est très clair : "il s'agit  de proposer des activités éducatives complémentaires aux enseignements en classe car en raison du protocole sanitaire, les effectifs sont très réduits."

"Il n'y a rien n'est mieux que la classe pour apprendre... la classe ou des activités parallèles et c'est ce que l'on propose avec ce dispositif. Ça peut être des activités pour se remettre en forme, des sorties culturelles, de l'éducation à la santé ou même une réflexion sur le respect de l'autre pour reconstruire des liens entre les enfants" 

La première convention signée à La Londe-les-Maures

Ce  jeudi une première convention a été signée à la Londe-les-Maures, l'une des 12 communes varoises qui teste ce dispositif depuis la reprise de l'école, le 12 mai. Pour le maire François de Canson, il est primordial que les enfants puissent revenir en classe et ce dispositif l'a donc immédiatement séduit : "on a répondu spontanément à l'appel de l'éducation nationale. On a mis nos éducateurs à disposition.

Pour nous, il y a deux objectifs : que les élèves reviennent à l’école et retrouvent une vie normale et que les parents retournent travailler. La situation économique est dramatique, il faut que les parents puissent reprendre une activité". Dans sa commune, les quatre écoles maternelles et primaires accueillent les enfants volontaires quatre jours par semaine. 50 % des 630 enfants ont choisi de revenir en classe ainsi que 98 % des enseignants.

D'autres communes de l'académie de Nice (qui regroupe les Alpes-Maritimes et le Var) ont signé ou vont signer prochainement des conventions pour la mise en place de ce dispositif : Bormes-les-Mimosas, Toulon, Nice, Cannes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess