Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Déconfinement : les crèches de l'Yonne peaufinent leurs dispositifs

-
Par , France Bleu Auxerre

Les crèches rouvriront le 11 mai mais avec des groupes de dix enfants dans un même espace. Dans l'Yonne, les établissement s'y préparent en recensant les besoins de garde et en modifiant leur organisation pour un accueil en toute sécurité.

Les crèches  vont rouvrir à partir du 11 mai avec des groupes de 10 enfants maximum par espace.
Les crèches vont rouvrir à partir du 11 mai avec des groupes de 10 enfants maximum par espace. © Maxppp - Vanessa MEYER

Les crèches pourront rouvrir le 11 mai, avec cependant des restrictions : elles ne pourront accueillir que des groupes de dix enfants dans un même espace et donc plusieurs groupes si les locaux permettent de délimiter différentes zones. Impossible donc de recevoir tout le monde. 

D'abord sonder les parents

Dans un premier temps, ces établissements sondent donc les parents par courriel ou par téléphone pour évaluer leur besoin de garde.  la crèche associative La Ribambelle à Auxerre possède un agrément pour vingt enfants et une seule pièce pour l'accueil des petits.

Céline Pourantru, la directrice, appréhende de devoir appliquer une sélection. "Le tri va peut-être se faire tout seul, parce que j'ai contacté beaucoup de parents et ils sont nombreux à avoir la crainte de remettre leurs enfants en collectivité", explique t-elle, "et puis il y a aussi des parents qui vont poursuivre le télétravail et d'autres qui évoluent dans la restauration ou l'hôtellerie et qui ne pourront pas reprendre leur activité à partir du 11 mai".

Mettre en place les protocoles

Ces établissements de la petite enfance, mettent aussi en ce moment les différents protocoles sanitaires qui seront appliqué dés l'ouverture. A la crèche La Ribambelle, les parents resteront par exemple dans le hall et ne passeront plus le sas d'accueil, Il y aura un marquage au sol pour les distanciations nécessaires et  le personnel qui travaillait  en vêtements de ville aura des blouses professionnelles.

Prise de température et masques obligatoires

Dans d'autres crèches de l'Yonne, les parents pourront entrer dans la structure. A Paron, à Copains Cabana, une crèche privée, trente bambins pourront être gardés dans trois espaces distincts, au lieu de 40 habituellement. "Il y aura un filtrage à l'entrée" explique Christina Ngoumbi, présidente de la société qui gère cette structure multi-accueil "un seul parent aura droit d'entrer après une prise de température pour lui et pour l'enfant, ainsi qu'un lavage de main et le port d'un masque obligatoire". 

Un personnel rodé aux épidémies

Les mesures sanitaire finalement ne devraient pas poser plus de problème que ça. "Quand vous accueillez des enfants de zéro à moins de six ans, il y a toutes les maladies infantiles qu'on connaît " détaille la présidente, "donc nous on a toujours eu ces méthodologies de travail en période d'épidémie comme l'instauration de mesures auprès du personnel. Nous avons des professionnels qui sont des paramédicaux donc tout ça fait partie de nos pratiques quotidiennes", conclut Christina Ngombi.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess