Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Déconfinement - Landes : À Saint-Justin, une rentrée sans accrocs après le confinement

-
Par , France Bleu Gascogne

Les enfants de l'école primaire Saint-Justin dans les Landes, ont repris comme les autres le chemin de l'école pour le deuxième jour de confinement ce mardi 12 mai. Une rentrée particulière, marquée par l'adaptation à la distanciation sociale et aux gestes barrière.

La salle de classe des CP de Saint-Justin prend des airs de salle d'examen
La salle de classe des CP de Saint-Justin prend des airs de salle d'examen © Radio France - Flore Catala

Les élèves de maternelle et de primaire de l'école Saint-Justin, petite commune rurale de l'est des Landes, ont retrouvé leurs classes après deux mois d'école à la maison. Tous les enfants dont les familles désiraient le retour en cours ont pu être accueilli ce mardi 12 mai dès 8h30.

Ecole délocalisée

Une vingtaine d'élèves de CP et de CE1 sont retournés sur les bancs de l'école, dans des classes délocalisées par l'établissement. Deux salles ont été réquisitionnées en centre-bourg, dans les locaux de la Maison de la Musique, plus spacieux et plus adaptés à une rentrée en temps de coronavirus. Seule une classe de grande section de maternelle a rouvert directement au sein de l'établissement scolaire. En tout, 63% des familles avaient formulé le souhait de remettre leurs enfants à l'école, et l'établissement est en mesure de tous les accueillir.

Dans la classe des CE1, les élèves se sont installés une table sur deux
Dans la classe des CE1, les élèves se sont installés une table sur deux © Radio France - Flore Catala

Dans chaque classe, une petite dizaine d'écoliers âgés de 7 à 9 ans, suivent des cours le matin et l'après-midi jusqu'à 16h30. Contrairement au personnel enseignant, ils ne portent pas de masques, même si certains en ont pris avec eux par précaution. Dans la classe des CP, deux rangées de table se font face. Elles sont toutes séparées, comme si les élèves étaient dans une salle d'examen. Chez les CE1, les élèves se sont assis à une table sur deux.

Rentrée post-confinement à l'école Saint-Justin

Un protocole sanitaire à respecter

Les protocoles sanitaires sont rappelés aux enfants, sous forme de jeux ou de chansons. Ils apprennent par exemple une comptine pour retenir comment bien se laver les mains, et une infirmière volontaire s'applique à leur montrer minutieusement comment faire lorsqu'ils passent aux toilettes. Munie de petits pots de paillettes, elle en verse sur les mains des enfants avant qu'ils ne se les lavent. "Les paillettes, c'est pour représenter le virus" explique-t-elle aux enfants. "S'il en reste sur les mains après le lavage, c'est comme s'il restait du virus".

Les règles sont rappelées par des affichettes collées sur les portes
Les règles sont rappelées par des affichettes collées sur les portes © Radio France - Flore Catala

Si vous arrivez à toucher les copains en écartant vos bras, c'est que vous êtes trop proches - Vanessa, Atsem à l'école Saint-Justin

Comme dans beaucoup d'autres écoles rouvertes ce lundi 12 mai, les enfants déjeuneront directement à leur bureau durant la pause de midi. Ils ont droit à des récréations, mais là encore, un certain nombre de règles restent de mise. Alors que les enfants courent et jouent à se poursuivre, Vanessa, agent territoriale spécialisée des écoles maternelles (Atsem), veille au grain. Difficile de faire respecter toutes les règles en permanence. "Vous êtes trop proches" lâche-t-elle à deux enfants qui se chamaillent à moins d'un mètre de distance. "Écartez vos bras : si vous arrivez à toucher les copains, c'est que vous êtes trop proches". Mais dans l'ensemble, les élèves se montrent attentifs aux règles, même s'il faut du temps aux enseignants pour leur expliquer.

Durant la récréation, les enfants restent à distance, en s'aidant de leurs bras ou de cerceaux pour mesurer
Durant la récréation, les enfants restent à distance, en s'aidant de leurs bras ou de cerceaux pour mesurer © Radio France - Flore Catala

La joie de se retrouver

Mais malgré les règles, la distance, et l'interdiction de se toucher, les enfants se réjouissent de pouvoir à nouveau se retrouver. "Je préfère être avec mes copains plutôt qu'à la maison, parce que sinon les copains me manquent, et l'école aussi me manque beaucoup trop" avoue Alexis, 7 ans. D'autres sont contents de revoir leurs professeurs, alors que certains auraient préféré rester à la maison, car avec l'école "on peut moins dormir ".

Alexis, 7 ans, élève de CP, a emporté son masque en tissu pour sa rentrée
Alexis, 7 ans, élève de CP, a emporté son masque en tissu pour sa rentrée © Radio France - Flore Catala

Et en point d'orgue de cette rentrée inhabituelle, les enfants auront eu droit à la visite du maire de Saint-Justin, de la préfète des Landes, du directeur académique du département ainsi que de la rectrice académique de Bordeaux. Une visite officielle pour assister en direct à la bonne mise en place d'une école adaptée autant qu'elle le peut à la situation exceptionnelle.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess