Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Lutte contre le décrochage scolaire : une formule qui marche dans l'Yonne

jeudi 7 décembre 2017 à 19:46 Par Lisa Guyenne et Isabelle Rose, France Bleu Auxerre

Moins 38% de décrochage entre 2011 et 2017 dans le département : c'est le bon résultat pointé par le conseil national d'évaluation du système scolaire publié le 7 décembre. Une baisse qui peut s'expliquer par des dispositifs mis en place pour permettre aux jeunes de raccrocher. Démonstration.

Les classes sont réduites à de petits effectifs, pour suivre chaque élève
Les classes sont réduites à de petits effectifs, pour suivre chaque élève © Radio France - Isabelle Rose

Auxerre, France

Au lycée Vauban d'Auxerre, une trentaine de jeunes âgés de 16 à 25 ans sont aidés et accompagnés vers un diplôme ou une formation, grâce à deux structures : le MOREX (module de repréparation des examens), et le service civique de formation. Une forme d'alternance, au sein d'une association ou d'une collectivité, associé à une remise à niveau scolaire. 

La pédagogie est différente, c'est plus motivant et intéressant

Parmi ces jeunes, Alexis, 21 ans. Après avoir raté deux fois son Bac, il ne voulait pas enchaîner une troisième année en terminale. Ici, il a trouvé tous les outils pour réussir. 

"Ici, les profs ne laissent aucun élève sur le banc de touche" - Alexis

Eux qui pensaient ne pas avoir de compétences se retrouvent actifs

La clé, c'est que ce dispositif est extrêmement valorisant pour les jeunes en situation d'échec, explique Cécile Maçon-Chatelain, coordinatrice régionale pour la ligue de l'enseignement. 

"Ils se sentent utiles et valorisés"

Et ça marche : en quatre ans, 60 jeunes icaunais ont remis le pied à l'étrier grâce à cette formule. 

Ecoutez le reportage in situ de France Bleu Auxerre, au lycée Vauban