Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Dédoublement des CP et CE 1 dans la Manche "On déshabille Paul pour habiller Jacques" pour le SGEN-CFDT

-
Par , France Bleu Cotentin

"Le dédoublement est une mesure positive pour les classes concernées mais se fait au détriment des autres écoles" s'inquiète ce lundi 3 septembre sur France Bleu Cotentin, Richard Viaux représentant du SGEN-CFDT, syndicat d'enseignant du 1er degré.

Dédoublement des CP et CE1, retour de la semaine à 4 jours : les nouveautés  de cette rentrée 2018
Dédoublement des CP et CE1, retour de la semaine à 4 jours : les nouveautés de cette rentrée 2018 © Radio France - Jacqueline FARDEL

Saint-Lô, France

La rentrée scolaire ce lundi 3 septembre 2018 pour un peu moins de 84500 élèves dans la Manche, plus de la moitié dans les écoles maternelles et primaires: 44 529 élèves dans le premier degré dans la Manche . 

Le département qui perd encore des élèves cette année, 750 tout secteur confondus, et surtout dans les écoles maternelles et primaires et toujours des inquiétudes dans certaines écoles qui craignent les fermetures de classes, suspendus comme chaque rentrée au comptage des élèves.  

Et parmi les nouveautés de la rentrée 2018, le dédoublement des classes de CP et CE1 qui se poursuit, 36 classes concernées dans la Manche en REP, réseau d'éducation prioritaire, et en milieu rural, dans des villes comme Cherbourg, Saint-Vasst-la-Hougue, Villedieu-les-Poêles, Perriers.

" Des mesures sans doute positives pour les classes dédoublées, mais le problème c'est que ça se fait au détriment des autres écoles, puisqu'il n'y a pas de moyens supplémentaires pour mettre en place cette mesure. Il a fallu fermer des classes pour permettre cette baisse des effectifs. En REP on aura peut être des classes à 8 ou 12 élèves en CP, mais dans d'autres écoles se retrouvera à 25 ou 30 élèves par classe, comme dans mon école, à Saint-Lô."  Richard Viaux représentant du SGEN-CFDT, invité de France Bleu Cotentin ce lundi 3 septembre 2018

A réécouter

"En REP on aura peut-être des classes à 8 élèves, mais dans d'autres écoles, on pourra être à plus de 30"

L'inspection académique assure que le taux d'encadrement progresse dans le département, de + 0,16%

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu