Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Déjà la rentrée pour les étudiants en première année de médecine à Nantes

-
Par , France Bleu Loire Océan
Nantes, France

Avant la "vraie" rentrée ce lundi 28 août, les étudiants en première année de médecine ont fait ce mardi leur pré-rentrée. Organisée par le bureau du tutorat, cette semaine permet aux bacheliers de découvrir les amphis, la bibliothèque, la cafétéria, mais aussi de recevoir les conseils des anciens.

Les étudiants en première année de médecine ont fait leur pré-rentrée ce mardi
Les étudiants en première année de médecine ont fait leur pré-rentrée ce mardi © Radio France - Typhaine Morin

Pour cette rentrée, 1.600 étudiants sont inscrits en première année commune aux études de santé (PACES), autrefois appelée première année de médecine. Et pour la pré-rentrée, proposée et animée par le bureau du tutorat de l'Université de Nantes, 800 étudiants sont présents. C'était ce mardi, une semaine avant la "vraie" rentrée, ce lundi 28 août.

Partage d'expériences

Cette pré-rentrée permet aux "primants" (ceux qui ne redoublent pas leur année), qui découvrent l'université, de visiter les lieux, mais surtout de dialoguer avec des tuteurs, qui partagent leur expérience de première année. Comment s'organiser pour gérer la masse de travail à fournir, comment se reposer, comment prendre des notes, quelle méthode pour réussir cette année si difficile ?

"Des tuteurs racontent leur première année, leurs conseils d'apprentissage, comment ils l'ont vécu. Ca donne des idées aux premières années et ça leur donne des clés pour qu'ils créent leur propre méthode", explique Fanny Simon, qui coordonne cette pré-rentrée. Et cette pré-rentrée permet aussi de faire une transition en douceur entre le lycée et l'université.

Passer de 28 en classe à... 1.600

Parmi les étudiants qui font la visite, il y a Lou, accompagnée de deux copines. "On était 28 l'année dernière dans ma classe, on passe à 1.600 ! Je pense que si on avait pas ce temps d'adaptation je serais complètement perdue", confie la jeune femme. Et au-delà du changement d'échelle, il y a aussi la masse de travail en première année de médecine, et spécialement au premier semestre. Pour les accompagner tout au long de l'année, il y a 166 tuteurs, des étudiants en 2e ou 3e année. Et le tutorat apporte "une grande humanité à la première année de médecine", estime Françoise Nazih, maître de conférence en biochimie et responsable du tutorat à l'Université de Nantes.

Car la sélection est dure. Très dure. Sur ces 1.600 étudiants, 223 iront en médecine, 102 iront en pharmacie, 27 apprendront la maïeutique pour devenir sage-femme, 39 iront en dentaire et 60 en kiné. Seuls 30% des étudiants passent directement en deuxième année.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu