Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Dépistage en milieu scolaire : 102 élèves du lycée Majorelle de Toul volontaires pour être testés

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Une opération de dépistage du coronavirus ce mercredi 27 janvier au lycée Majorelle de Toul. Sur 1 040 élèves, 102 se sont portés volontairement et ont subi un test PCR. Résultats attendus dans les 24 heures.

Quatre postes de prélèvements étaient organisés au lycée Majorelle de Toul
Quatre postes de prélèvements étaient organisés au lycée Majorelle de Toul © Radio France - Isabelle Baudriller

Lavage des mains au gel hydroalcoolique, prise de la température puis passage dans l'un des quatre postes de prélèvements aménagés dans une salle du lycée Majorelle de Toul. L'établissement - qui compte 1 040 élèves - a organisé ce mercredi une opération de dépistage du Covid-19. 102 élèves se sont portés volontaires ainsi que 28 adultes, enseignants et personnels.

"C'est toujours bien de le faire, je trouve"

Un test nasopharyngé effectué par les pompiers du Centre de Secours de Toul. Tête en arrière, quelques chatouilles, quelques larmes parfois. Mais Amandine tient le coup : "C'est juste désagréable, ce n'est pas douloureux", explique-t-elle. "Je n'ai aucun symptômes, pas de cas contacts, c'est juste de la prévention, c'est toujours bien de le faire je trouve." "Je pense que c'est bien pour protéger les autres", indique Lysie. "Comme ça, si je l'ai, je reste confinée", ajoute Maëva. Enzo, lui, se dit préoccupé par la maladie : "Je fais attention, je respecte un maximum les gestes barrières".

Le matériel utilisé par les pompiers de Toul pour les tests PCR
Le matériel utilisé par les pompiers de Toul pour les tests PCR © Radio France - Isabelle Baudriller

Cette opération entre dans le cadre du déploiement des tests annoncé par le gouvernement avec un objectif de 300 000 tests par semaine dans les collèges et lycées. La campagne est menée jusqu'aux vacances de février pour identifier et casser au plus vite les chaînes de contamination.  

"Ça rassure les élèves, les familles et les personnels", souligne Jean Lopes, le proviseur du lycée Majorelle. "Ça permet aussi d'avoir une photographie exacte sur les volontaires de la situation covid de l'établissement." Depuis le 4 janvier, il y a eu 28 cas positifs cumulés de covid chez les élèves au lycée Majorelle.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess