Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Dernier jour d'inscription sur Parcoursup pour les élèves de Terminale

mardi 13 mars 2018 à 6:03 Par Bastien Deceuninck, France Bleu Nord et France Bleu

Passé 18 heures ce mardi soir, il sera trop tard pour entrer ses vœux sur la plateforme Parcoursup. Il ne s'agit que de la première étape pour les élèves de Terminale avant de savoir où ils seront acceptés l'année prochaine. À condition de tout remplir correctement...

Mardi 13 mars à 18 heures, il sera trop tard pour entrer des vœux sur la plateforme Parcoursup.
Mardi 13 mars à 18 heures, il sera trop tard pour entrer des vœux sur la plateforme Parcoursup. © Maxppp - David Ademas

Les dés sont (presque) jetés : passé 18 heures ce mardi soir, les élèves de Terminale ne pourront plus modifier leurs vœux sur la plateforme Parcoursup, qui doit décider de leur avenir après le Baccalauréat. 

Pas de stress de dernière minute pour Noura. Élève en Terminale STMG, elle a enregistré ses vœux depuis longtemps, mais elle reconnaît que les débuts avec la plateforme ont été un peu compliqués. "Parfois, on savait qu'une école existait, mais on ne la retrouvait pas dans l'outil de recherche. Donc il fallait un peu insister". Océane aussi avoue avoir eu un peu de mal. Elle pensait demander de l'aide à sa grande sœur, "mais elle avait utilisé l'ancien site, Admission Post Bac, donc ce n'était plus du tout la même chose".

Dans leurs difficultés, les deux amies ont quand même un avantage : elles savent ce qu'elles veulent faire l'année prochaine. Contrairement à Magdala qui a mis "six vœux sur dix, mais ça a été dur de choisir. J'ai essayé de mettre des choses un peu similaires".

Un recours à des sociétés privées de conseil

Pour les aider, les élèves ont pu compter sur leurs professeurs et sur un numéro de téléphone dédié. Certains se sont aussi tournés vers des sociétés de conseil en orientation qui proposent des formules d'accompagnement axées sur Parcoursup. "Quand le site s'est ouvert, beaucoup se sont aperçus qu'il y avait des questions très techniques auxquelles ils n'avaient pas forcément de réponse" explique Marie-Gabrielle De La Salle, chargée de produit chez Acadomia. "Nous avons du beaucoup rassurer... les parents!". Une tranquilité qui a un prix : jusqu'à plusieurs centaines d'euros.

Le travail des élèves n'est pas fini : ils doivent maintenant, pour chaque formation demandée, rédiger leurs motivations, en quelques lignes, sur la plateforme. Une nouveauté de Parcoursup.

  - Aucun(e)
-