Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Des assistantes d'anglais dans les écoles rurales des Deux-Sèvres grâce à la visioconférence

lundi 4 décembre 2017 à 6:08 Par Noémie Guillotin, France Bleu Poitou

Un dispositif de visioconférence avec des assistantes anglophones existe depuis sept ans dans les Deux-Sèvres. De trois écoles et une assistante au départ, nous sommes passés aujourd'hui à 32 écoles et cinq assistantes. Reportage à Prahecq.

Hannah intervient une fois tous les 15 jours dans l'école de Prahecq
Hannah intervient une fois tous les 15 jours dans l'école de Prahecq © Radio France - Noémie Guillotin

Prahecq, France

Hannah se trouve à Niort. La webcam branchée, l'Américaine de 24 ans apparaît sur le tableau de la classe de CM1-CM2 de l'école de Prahecq, dans les Deux-Sèvres. C'est parti pour 1/2h de jeux ludiques en anglais. "Premier jeu, je veux voir ce dont vous vous rappelez à propos de moi", dit Hannah en anglais dans son micro. Attentifs, les enfants doivent répondre aux questions par right (vrai) ou wrong (faux).

32 écoles des Deux-Sèvres participent au dispositif

Ce dispositif de visioconférence a été mis en place car "les assistantes ne sont pas mobiles, elles n'ont pas de véhicules donc elles sont toutes sur Niort", explique Corinne Petrault, conseillère pédagogique départementale en langues vivantes. "La visio permet aux petites écoles rurales d'avoir aussi accès à cette ouverture culturelle", poursuit-elle. Sept ans que le dispositif existe et le succès est au rendez-vous. De trois écoles au départ, elles sont désormais 32 à participer.

Même s'il peut y avoir des petits problèmes de son, à Prahecq, les élèves apprécient ce rendez-vous virtuel avec Hannah. "Elle sait mieux parler anglais que la maîtresse", sourit Agathe. "Elle a de l'accent et elle peut nous en dire beaucoup sur elle, sur son pays", ajoute Océane. De quoi motiver des enfants qui en sont au début de leur apprentissage de l'anglais.