Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Des caméras et des visiophones à l'entrée des écoles primaires de Marseille

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Installer des caméras et des visiophones sur toutes les entrées des écoles primaires de Marseille, le dossier sera présenté ce lundi matin en Conseil municipal. Cette décision fait suite à l'agression de tatas devant l'école de la Pauline.

Agression de deux tatas devant l'école La Pauline à Marseille
Agression de deux tatas devant l'école La Pauline à Marseille © Maxppp - TOMASELLI Antoine

Marseille, France

Depuis l'agression de deux "tatas" le 6 septembre dernier devant le groupe scolaire la Pauline à Marseille, la question se pose de la sécurité devant les établissements scolaires. Des dispositifs de sécurité, notamment des portiques sont déjà en fonction dans les collèges et les lycées de la région. Certaines écoles primaires sont déjà équipées de contrôles d'accès vidéo. L'objectif est donc de généraliser les caméras et visiophones à l'entrée des écoles primaires. 

Le dossier sera présenté ce lundi en conseil municipal

Mathieu a 10 ans, il est scolarisé à l école Etienne Milan et nous confirme l'existence d'un dispositif d'apprentissage d'alerte : "On nous a fait faire des exercices si l'alarme sonne, il faut sortir dans la cour ou il faut se mettre en dessous des tables. J'ai peur qu'il y ait des gens qui rentre dans l'école." Son école est potentiellement vulnérable à cause de son public. Le dramatique événement de la Pauline reste dans la mémoire de beaucoup de parents, ils souhaitent plus de présence humaine, c'est le cas de Emma : "Il faudrait mettre un agent de sécurité devant les écoles qui contrôleraient les entrées. Les caméras n'arrêtent pas les personnes mal intentionnées." 

Pour y faire face, un dispositif particulier en Provence existe. Une formation de deux jours pour notamment  les directeurs explique l'inspecteur d'académie des Bouches du Rhône Dominique Beck : "On les mets en situation réelle de gérer une crise avec des jeux de rôle de manière à mettre en place des réflexes." L’académie précise qu'elle ne constate pas ces derniers années une augmentation du nombre d intrusion dans les écoles marseillaises.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu