Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Des collégiens d'Aix-en-Provence préparent un concours d'éloquence

mardi 26 mars 2019 à 17:50 Par David Aussillou, France Bleu Provence

Depuis plusieurs semaines, des élèves de troisième du collège Mignet suivent un atelier d'éloquence. Ils participeront à la mi-mai à un concours dans l'établissement, avant leur oral du brevet des collèges.

Le collège Mignet dans le quartier Mazarin à Aix-en-Provence
Le collège Mignet dans le quartier Mazarin à Aix-en-Provence © Radio France - David Aussillou

Aix-en-Provence, France

C'est une première pour un collège de l'académie d'Aix-Marseille : 19 élèves de troisième apprennent à prendre la parole en public pour préparer un concours. Au collège Mignet dans le centre-ville d'Aix-en Provence, depuis plusieurs semaines, ils participent à des ateliers d'éloquence. "À l'oral du brevet des collèges, on s'est rendu compte que des élèves souffraient à l'oral, explique Marie-Laure Comushian, professeur de français. Et pourtant ils avaient beaucoup travaillé dans l'année. On fait donc le pari d'un concours d'éloquence pour leur prouver que prendre la parole en public peut être un plaisir." Le concours est prévu à la mi-mai, quelques semaines avant l'oral du brevet. D'ici là, les ateliers de préparation sont animés par l'association aixoise des Ateliers de la langue française. 

Des joutes verbales

Les collégiens apprennent à débattre sur des sujets de société, comme le retour de l'uniforme à l'école. Les uns défendent la mesure, les autres la combattent lors d'une joute verbale. "Certains ont du talent, se félicite Jéremie Cornu, l'un des fondateurs des ateliers. On leur donne les fondamentaux pour qu'ils expriment convenablement leurs pensées". Cela passe notamment par la suppression des tics de langage comme les "euh" ou "voilà". Il faut aussi bien se tenir droit et penser à regarder le public. 

Le meilleur ascenseur social

Contrairement à d'autres apprentissages, apprendre à parler en public n'est pas réservé à l'élite. Au contraire. Dans les milieux les plus défavorisés, issus notamment des cités, la culture de la "tchatche" aide considérablement à oser prendre la parole. "L'éloquence est le véritable ascenseur social, assure Gislain Prades, le secrétaire général des Ateliers de la langue française. Si vous avez un peu confiance en vous, vous allez transgresser les codes et sortir de votre milieu." Voila une bonne nouvelle pour les futurs candidats au grand oral du bac à partir de 2021.