Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des collégiens de Brest devront changer d'établissement avec la nouvelle carte scolaire

-
Par , France Bleu Breizh Izel

La nouvelle carte scolaire a été adoptée ce vendredi midi par le conseil départemental du Finistère. Cela engendre de nombreux changements à Brest, pour rééquilibrer les effectifs. Pas forcément du goût des parents d'élèves

Les nouveaux collégiens brestois vont être nombreux à changer d'établissements
Les nouveaux collégiens brestois vont être nombreux à changer d'établissements © Radio France - Nicolas Blanzat

Trop d'élèves dans les collèges de l'Iroise, Anna Marly et Vizac à Guipavas, pendant que celui de l'Harteloire en accueille de moins en moins : c'est pour rééquilibrer les effectifs que le conseil départemental a choisi de changer la sectorisation des établissements brestois. La FCPE dénonce de son côté une modification trop rapide qui ne prend pas en compte l'impact sur les élèves. 

Plus le choix pour les collégiens de Guipavas et Gouesnou

Les adolescents qui habitent à Gouesnou avaient jusque là le choix entre Vizac et Penn Ar C'hleuz en fonction des places disponibles. Dès septembre prochain, ceux qui entrent en 6 ème iront tous dans le second. Fin du choix aussi pour les jeunes de Guipavas : ceux qui pouvaient jusque là choisir entre Vizac et l'Iroise vont être divisés d'office entre l'Iroise (pour les habitants des quartiers Froutven/Coataudon) et Camille Vallaux au Relecq-Kerhuon (pour les habitants de Rody/Gwarem Vors). 

"A l'intérieur de Brest, il y a aussi _quelques évolutions pour soulager l'Iroise_, précise Marc Labbey, président de la commission des solidarités en charge des collèges au conseil départemental. On a changé la sectorisation en fonction des capacités d'accueil de chaque établissement". En sachant que la tendance démographique pour les prochaines années est toujours celle d'une hausse de population collégienne dans les communes voisines de Brest, comme Guipavas : il faudra donc revoir si nécessaire la carte scolaire d'ici quatre ans. 

La FCPE pas satisfaite

La fédération des parents d'élèves ne mâche pas ses mots contre cette nouvelle version de la carte scolaire. Elle réclamait un report d'un an de la mesure, pour en discuter davantage avec les familles. "Les élèves qui vivent en haut de la place Strasbourg à Brest vont à pied aujourd'hui au collège de l'Iroise, indique Marie-Françoise Le Hénanf, présidente de la FCPE dans le département. Demain ils devront prendre le tram jusqu'à l'Harteloire, ce qui _fait des coûts en plus, sans compter que certains devront désormais payer la cantine_".

"Cela ne concerne que les élèves de sixième ou ceux qui s'inscrivent pour la première fois dans un collège de la métropole, tempère Marc Labbey. C'est vrai que ça modifie un peu les habitudes, mais on est sur une offre d'accès à des collèges publics de qualité". Il y aura toujours des possibilités de dérogation, notamment pour permettre à des fratries de rester dans le même établissement

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu