Éducation DOSSIER : La fabuleuse aventure de Thomas Pesquet

Des collégiens de Toulouse échangent en direct avec Thomas Pesquet

Par Vanessa Marguet, France Bleu Toulouse lundi 12 décembre 2016 à 19:41

Les élèves se sont relayés au micro pour poser vingt questions à Thomas Pesquet
Les élèves se sont relayés au micro pour poser vingt questions à Thomas Pesquet © Radio France - Vanessa Marguet

Des élèves de troisième du collège Les Maristes de Toulouse ont eu un créneau de dix minutes ce lundi, pour poser leurs questions à Thomas Pesquet et l'astronaute français leur a répondu du tac au tac en direct de la Station Spatiale Internationale.

Il y avait une effervescence inhabituelle ce lundi au collège-lycée les Maristes à Toulouse, dans le quartier Montaudran. Une classe de troisième a eu le privilège de joindre l'astronaute français Thomas Pesquet, dans l'ISS, la station spatiale internationale.

Pendant dix minutes, les élèves se se sont succédés au micro pour l'interroger et entendre ses réponses, grâce à une liaison établie par l'Idre, une association de radioamateurs. Les élèves de troisième avaient tous préparé des questions très courtes sur la nourriture dans l'espace, les activités quotidiennes des astronautes ou encore la manière dont ils dorment.

Ecoutez quelques échanges entre Thomas Pesquet et les collégiens

Répondre aux questions de certaines classes choisies en amont, cela fait partie des missions de l'astronaute - Radio France
Répondre aux questions de certaines classes choisies en amont, cela fait partie des missions de l'astronaute © Radio France - Vanessa Marguet

Guillaume, l'un des élèves, demande par exemple à Thomas Pesquet si il a la sensation de voler et l'astronaute lui répond :

"Je peux travailler au plafond, je peux faire ce que je veux et quand je regarde par les fenêtres, je vois qu'on survole les continents, les mers à une vitesse incroyable donc oui j'ai la sensation de voler".

C'est la réponse qui a le plus intrigué Sarah. Son amie, elle, a été davantage étonnée par un détail du quotidien : le fait que les astronautes ne fassent pas de lessive dans la station spatiale et jettent leurs t-shirt au bout d'une semaine. Les élèves avaient beau avoir étudié l'Espace avant d'interroger Thomas Pesquet, ils ont vu les choses autrement grâce à ces dix minutes de radio-transmission.

Un collège qui fait beaucoup de choses autour de l'espace

Cette expérience rare de communiquer en direct avec un homme en orbite, à 400 kilomètres au-dessus de la terre, sera vécue seulement par 6 classes françaises, qui ont été sélectionnées. Dans le cas du collège les Maristes de Toulouse, c'est grâce à l'investissement de l'équipe pédagogique et notamment de l'enseignante Nadine Sens-Clemens. Depuis deux ans, cette professeur d'EPS mène avec les élèves de sixième et de cinquième des ateliers pour montrer aux collégiens comment s’entraîner comme des astronautes. Il y a des exercices pour recréer les effets de l'impesanteur, en faisant le même geste avec des poids différents à soulever. Il y a aussi des ateliers menés par les profs de biologie pour travailler sur la nutrition dans l'espace.

Et le collège ne compte pas s'arrêter là. Le directeur Joël Lepetit a pour objectif d'envoyer une classe à Baikonour, Cap Canaveral ou Kourou pour assister au lancement d'une fusée. Il espère aussi que Thomas Pesquet viendra leur rendre visite quand il sera de retour sur terre ! Il se justifie en disant :

L'école doit être là aussi pour faire rêver ! - Le directeur de l'établissement

Réécoutez le reportage de Vanessa Marguet

Il y avait aussi des parents d'élèves, des élus et des professeurs pour vivre l'événement  - Radio France
Il y avait aussi des parents d'élèves, des élus et des professeurs pour vivre l'événement © Radio France - Vanessa Marguet