Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Des collégiens voyagent en Estonie avec Erasmus : "On est plus seulement des Normands, on est des jeunes européens"

-
Par , France Bleu Cotentin

Les élections européennes approchent, mais que représente l'Europe pour la jeunesse ? Des élèves du collège de Saint-Sauveur-le-Vicomte sont rentrés d'Estonie, après un voyage sur les problématiques environnementales encadré par Erasmus.

Les 28 élèves de cinquième du collège Barbey d'Aurévilly de Saint-Sauveur-le-Vicomte en Estonie.
Les 28 élèves de cinquième du collège Barbey d'Aurévilly de Saint-Sauveur-le-Vicomte en Estonie. - Malorie Le Bris

Saint-Sauveur-le-Vicomte, France

28 élèves du collège Barbey d'Aurévilly de Saint-Sauveur-le-Vicomte sont rentrés d'Estonie, où ils étaient en voyage au début du mois de mai, grâce à un programme Erasmus entièrement financé par l'Europe. Certains de ces élèves de cinquième ont ainsi pu voyager pour la toute première fois de leur vie. Leur professeur d'anglais Malorie Le Bris les a accompagnés. "Un des élèves m'a dit que maintenant qu'ils ont voyagé en Estonie, il ne sont plus seulement des Normands, ou des Français, mais aussi des jeunes européens. Ça montre bien l'impact d'un tel projet sur ces élèves de cinquième."

Les zones humides et les problématiques environnementales

Ce projet européen Erasmus se concentre sur les zones humides et les problématiques environnementales. Avant ce voyage, les élèves se sont rendus plusieurs fois à la réserve naturelle nationale de la Sangsurière, entre Saint-Sauveur-le-Vicompte et La-Haye-du-Puits, pour s'approprier la zone humide et comprendre ses caractéristiques. "Il était important qu'ils découvrent aussi d'autres zones humides en Europe et qu'ils identifient les points communs et les différences. Ces élèves sont vraiment impliqués dans ce projet, ils reconnaissent l’importance de protéger ce patrimoine naturel, sa faune et sa flore, chez eux et à l'étranger".

Les collégiens visitent le pays.  - Radio France
Les collégiens visitent le pays. © Radio France - Malorie Le Bris

Ils reconnaissent l’importante de protéger ce patrimoine naturel"

Les jeunes ont pu créer des liens avec des jeunes européens. Au-delà de la problématique environnementale, c'est aussi un projet de la langue, qui leur permet de communiquer et de se faire des amis. "Je pense que ce premier voyage leur a ouvert les yeux et leur donnera envie de voyager à nouveau et de se rendre compte de l'importance de créer des liens avec l'Europe. C'est vraiment une découverte pour eux, que ce soit au niveau du milieu naturel, mais aussi au niveau de la langue et de la culture.", ajoute la professeur d'anglais. 

Ce programme dure deux ans, les élèves du collèges Barbey d'Aurévilly de Saint-Sauveur-le-Vicomte vont repartir en septembre 2019, sur l'île de Lesbos en Grèce

Choix de la station

France Bleu