Éducation

Des contrôles de police dans les cars scolaires à Laval

Par Claudia Calmel, France Bleu Mayenne lundi 7 novembre 2016 à 19:18

L'opération de contrôle a eu lieu devant les grilles du collège
L'opération de contrôle a eu lieu devant les grilles du collège © Radio France - Claudia Calmel

Scène assez inhabituelle, ce lundi en fin d’après-midi à la sortie des cours du collège Alain Gerbault, quartier St-Nicolas. Des policiers ont contrôlé des cars qui transportent des élèves. Un contrôle doublé d'une opération de prévention.

Ils ont tout vérifié : la régularité du véhicule, son contrôle technique, le permis de conduire du chauffeur, la date de validité de l’extincteur situé à bord… Et même le contenu de la trousse de secours ! Des policiers du commissariat de Laval ont participé à une opération, à la demande du préfet de la Mayenne. Les chiffres de la sécurité routière sont mauvais. Il y a eu 16 morts sur les routes du département depuis le début de l’année.

Pas d’irrégularités à signaler au niveau des papiers du chauffeur contrôlé. Pas de souci non plus pour son du taux d’alcoolémie : il est négatif. A quelques dizaines de mètres de là, deux cars sont stationnés dans la cour de l’établissement pour le volet prévention de l’opération.

Deux cars scolaires ont été garés dans la cour du collège pour les exercices pratiques  - Radio France
Deux cars scolaires ont été garés dans la cour du collège pour les exercices pratiques © Radio France - Claudia Calmel

Des policiers apprennent aux collégiens comment évacuer dans le calme et dans l'ordre en cas d'accident. Les élèves assis côté couloir sont les premiers à devoir sortir. Ceux qui sont côté doivent leur emboîter le pas calmement. Le tout en 30 secondes chrono, selon le Brigadier Huard. C’est lui qui s'est chargé de cette petite formation et il a notamment insisté sur la gestion du stress : « On a bien expliqué aux élèves que là, le curseur était dans le vert, que c’était un exercice. Il fait jour, il ne pleut pas, on n’est pas au bord de la route : le stress est forcément amoindri. Dans une situation réelle avec un dégagement de fumée, ce serait différent. Mais à force de répéter l’exercice, ils l’ont bien assimilé. »

De nouveaux contrôles de cars scolaires sont prévus dans les jours qui viennent en zone gendarmerie.