Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Couacs en série dans les cantines de Lattes

lundi 25 septembre 2017 à 6:09 Par Sébastien Garnier, France Bleu Hérault

La ville de Lattes (Hérault) a changé de prestataire pour les cantines depuis début septembre. Les parents se plaignent de la qualité des repas. Le maire déplore de son côté les retards de livraison et des problèmes de quantité de nourriture.

illustration
illustration © Maxppp -

Lattes, France

La ville de Lattes a des problèmes avec les cantines de ses écoles. Elior, le nouveau prestataire qui livre les repas depuis la rentrée début septembre ne donne pas satisfaction.

Le jour de notre reportage, le menu était le suivant : céleri rémoulade, filet de colin sauce à l'orange avec semoule berbère bio, gouda et éclair au chocolat pour le dessert.

Plutôt sympathique sur le papier, moins dans l'assiette selon les parents d'élèves. Les repas sont moins bons que les années passées, prétendent-ils.

"Ma fille rentre le soir et elle a faim, mon fils ne mange que du pain."

Le maire de Lattes reconnaît des dysfonctionnements

Le goût n'est pas ce qui nous préoccupe explique le maire Cyril Meunier. Ses adjoints ont mangé dans les cantines pour tester et selon eux c'est tout a fait correct. En revanche, il reconnait trois ou quatre ratés par semaine : livraisons en retard et problèmes de quantité.

Cyril Meunier maire de Lattes reconnaît plusieurs problèmes avec le prestataire

Elior, le nouveau prestataire, dit avoir des difficultés avec sa cuisine de Pézénas (Hérault) où sont conçus les repas. "On peut comprendre qu'il y a des soucis de calage mais il ne faut pas que cela dure trop longtemps" estime le maire de Lattes.

"Notre capacité d'écoute et de patience est dépassée."

Cyril Meunier a reçu le nouveau prestataire en mairie. Il compte appliquer les pénalités prévues dans le contrat et prévient que si dans un mois tout n'est pas réglé (ce qu'il ne veut pas croire) il changera de prestataire.

Le reportage de Sébastien Garnier