Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

"Avant, j'avais peur de me noyer" : des cours de natation pour les enfants du Secours populaire pendant les vacances

-
Par , France Bleu Paris

Le Secours populaire relance pendant les vacances de la Toussaint son opération "Comme un poisson dans l'eau". Plus de 600 enfants de toute la France vont profiter d'une semaine de cours de natation gratuits.

Deux groupes de douze enfants sont accueillis au Dôme de Vincennes.
Deux groupes de douze enfants sont accueillis au Dôme de Vincennes. © Radio France - Marie-Jeanne Delepaul

Vincennes, France

Profiter des vacances pour apprendre à nager : c'est l'objectif du Secours populaire. L'association organise pendant la Toussaint la sixième édition de son opération "Comme un poisson dans l'eau". Financée par Récréa, elle permet d'offrir des cours de natation gratuits à 630 enfants de 8 à 12 ans issus de milieux défavorisés.

Dans toute la France, quarante-six piscines ouvrent leurs portes gratuitement, notamment le Dôme de Vincennes. "Certains se débrouillent très bien, pour d'autres c'est plus compliqué, ils font le chien, ils sont contractés, un peu stressés", sourit Archippe, l'un des maîtres-nageurs. Parmi les anciens "stressés", May, 12 ans : "J'avais peur de me noyer" explique-t-elle avant de sauter dans l'eau. Aryan, lui, a déjà eu des frayeurs : "Quand j'étais petit, j'ai voulu aller dans la mer, j'ai fait un salto et j'ai bu la tasse."

Les bases pour éviter la noyade

Comme lui, beaucoup n'ont jamais pris de cours de natation, hormis à l'école. "J'étais nul, je m'accrochais au bord. Ici, j'essaye de vaincre cette peur." Un enfant sur deux qui arrive en sixième ne sait pas nager selon la Fédération française de natation.L'objectif de ces cinq leçons d'une heure n'est pas de leur apprendre parfaitement à nager, mais de leur donner les bases pour éviter la noyade.

"Contrôler sa respiration, ne pas la bloquer pour éviter l'anxiété, savoir souffler dans l'eau, arriver à se mettre sur le dos qui est une position de sécurité : ces bons réflexes peuvent leur permettre de se sortir d'une situation difficile", détaille Jérémy Sautel, le directeur du Dôme de Vincennes.

Ryan a déjà l'impression d'avoir bien progressé : "On a travaillé le positionnement des bras à côté de l'oreille, donc je sais mieux faire le crawl et le dos." Grâce à ces exercices, normalement vendredi tous les enfants seront capables de faire 25 mètres. Ce diplôme va leur être très utile selon Eric Duthoit, bénévole au Secours populaire de Paris : "Quand les enfants partent en colonie, on leur demande ce brevet de 25 mètres. S'ils ne l'ont pas, ils ne peuvent pas accéder aux activités nautiques comme le kayak ou la voile. Le but de la semaine est que la majorité obtienne ce brevet."

Ce mini-stage intensif n'est pas uniquement sportif : les enfants passent une journée complète à la piscine, petit-déjeuner et repas du midi compris. L'après-midi, ils profitent des bassins pour faire des jeux nautiques.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu